Des aides au paiement des factures d'énergie et la prime de Noël seront versées en décembre 2022. Un mois où il sera également bon de faire le point sur ses impôts. MoneyVox fait le point sur ce qui change pour votre portefeuille.

Versement du chèque énergie exceptionnel

Courant décembre, 12 millions de ménages vont recevoir sans aucune démarche un chèque énergie exceptionnel d'un minimum de 100 euros pour un couple de deux enfants avec 3 000 euros de revenus net par exemple. Cette aide pourra même atteindre 200 euros, par exemple, pour une mère seule gagnant le Smic et ayant deux enfants à charge. Ce chèque énergie exceptionnel complète le chèque énergie classique envoyé au printemps et, les deux peuvent se cumuler.

En décembre 2021, le gouvernement avait déjà envoyé un chèque exceptionnel de 100 euros. En juin 2022, trois foyers sur quatre l'ont utilisé, mais il reste valable jusqu'en mars 2023.

Une aide comprise entre 100 et 200 euros en fonction des revenus est aussi disponible depuis le 8 novembre pour les personnes se chauffant au fioul.

Un chèque énergie pour les locataires des logements sociaux

Action Logement met en place une aide maximum de 600 euros afin d'aider les ménages « en difficultés financières générées par l'augmentation du coût de l'énergie ». L'organisme estime que cette prime pourra être accordée à 75 000 foyers sur les 10 millions de locataires du secteur HLM.

Pour en bénéficier, il faut être locataire, salarié ou non salarié, d'un logement social, avoir une augmentation de charges supérieure à 100 euros par mois ou faire face à une régularisation de charges supérieure à 1 000 euros sur les 12 derniers mois. Enfin, le reste à vivre par personne et par jour doit être inférieur à 15 euros. Les particuliers éligibles à l'aide pourront s'adresser à leur bailleur social pour constituer le dossier à partir du 12 décembre.

Un nouveau taux pour le PEL

Excellente nouvelle pour ceux qui envisagent d'ouvrir un plan épargne logement (PEL) en 2023. Le taux de rémunération de ce produit devrait remonter au 1er janvier et sera communiqué par la Banque de France au plus tard le 5 décembre. Si la réévaluation se faisait aujourd'hui, le nouveau taux serait de 2%, avant flat tax, soit 1,40% net après imposition.

Plan épargne logement : puis-je à nouveau décrocher la prime de 1 000 euros ?

La prime de Noël 2022

A partir du 15 décembre, 2,3 millions de ménages vont toucher la prime de Noël 2022 d'un montant de base de 152,45 euros. Le montant évolue ensuite selon la composition du foyer.

Prime de Noël (montants reconduits chaque année)
Qui ?Combien ?
Pour les bénéficiaires du RSA (prime versée par la CAF)
Personne isolée152,45 €
2 personnes
(couple sans enfant ou parent isolé avec 1 enfant)
228,67 €
3 personnes
(parent isolé avec 2 enfants ou couple avec 1 enfant)
274,41 €
4 personnes
(parent isolé avec 3 enfants)
335,39 €
4 personnes
(couple avec 2 enfants)
320,14 €
5 personnes
(parent isolé avec 4 enfants)
396,37 €
5 personnes
(couple avec 3 enfants)
381,12 €
6 personnes
(parent isolé avec 5 enfants)
457,35 €
6 personnes
(couple avec 4 enfants)
442,10 €
Par personne supplémentaire+ 60,98 €
Pour les bénéficiaires ASS ou AER (prime versée par Pôle Emploi)
Pour tous (montant unique)152,45 €

La prime de Noël sera versée à certains bénéficiaires de prestations de la Caisse d'allocations familiale (CAF), de la Mutualité sociale agricole (MSA) et de Pôle emploi. A l'inverse, les retraités et les bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé (AAH) restent exclus du dispositif.

Prime de Noël 2022 : 5 questions sur cette aide de 209 euros en moyenne versée par la CAF

Un mois important pour les impôts

Plusieurs dates à connaître sur le front des impôts en décembre. Vous avez par exemple quelques jours encore pour moduler votre taux de prélèvement à la source, si vous avez connu par exemple une franche évolution de salaire ou autre ressource en cours d'année. A défaut, c'est le taux issu de votre dernière déclaration de revenus qui s'appliquera automatiquement en janvier 2023.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Impôt sur le revenu toujours, vous avez jusqu'au 14 décembre pour corriger votre déclaration d'impôt et pour demander ou renoncer à une avance sur les crédits et réductions d'impôt sur le revenu, à la mi-janvier.

Vous avez aussi jusqu'au 15 décembre pour demander la mensualisation de votre taxe foncière, d'autant plus que les montants vont s'envoler en 2023. Enfin, pour ceux qui avaient un solde d'impôt à payer supérieur à 300 euros, décembre marque le dernier prélèvement.

Allocations familiales : revalorisation des plafonds de revenus

En général, mi-décembre, un décret décide de la revalorisation ou non des plafonds de revenus pour l'attribution des allocations familiales l'année suivante. Pour 2022, les plafonds de ressources avaient été revalorisés de 0,2% par rapport à 2021.

Le bonus réparation entre en vigueur

A partir du 15 décembre, le bonus réparation entre en vigueur. Le quoi ? L'objectif de ce dispositif est d'inciter les consommateurs à réparer plutôt que jeter leurs appareils électroménagers. Le bonus réparation s'applique à des produits qui ne sont plus sous garantie et propose un forfait compris entre 10 et 45 euros. Parmi la trentaine de types d'appareil éligibles : machine à café à filtre, fer à repasser (10 euros), aspirateur, perceuse, visseuse, lecteur DVD, home cinéma, instrument de musique, vélo, trottinette (15 euros), console de jeux, enceinte (20 euros), cave à vin, lave-linge, réfrigérateur, congélateur, tablette, téléphone portable (25 euros), téléviseur, vidéoprojecteur (30 euros).

Carburant, gel du prix du gaz et bonus vélo : c'est fini !

Le mois de décembre 2022 est aussi marqué par la fin d'un certain nombre d'aides qui soutenaient le pouvoir d'achat des ménages. Ainsi, la réduction sur le litre de carburant prend fin au 31 décembre tout comme le gel du prix du gaz. Pour compenser la première, une aide aux « gros rouleurs », aussi appelée « gros bosseurs », devrait voir le jour pour un Français sur deux, mais les contours restent bien flous pour l'heure. Pour la seconde aide, le gouvernement maintiendra un bouclier tarifaire, mais les factures de gaz (janvier) comme d'électricité (février) vont bondir de 15%.

150 euros pour un vélo neuf traditionnel, une aide de 400 à 2 000 euros pour un vélo électrique... Le bonus vélo du gouvernement, en vigueur depuis l'été, s'arrête au 31 décembre 2022... sauf si le ministre des Transports Clément Beaune confirme une prolongation d'ici là comme il a pu l'évoquer à la télévision.