L'inflation se maintient à un niveau toujours très élevé en novembre. Selon l'Insee, elle progresse de 6,2% sur un an, comme en octobre. Cette forte hausse des prix va pousser la rémunération des produits d'épargne réglementée à l'image du Livret A et de son faux jumeau le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS). Le taux du Livret d'Épargne Populaire pourrait toucher les 6%.

L'inflation demeure à un niveau toujours très vélevé en France. Après deux mois de décélération en août et en septembre, elle est, comme en octobre, de +6,2% sur un an en novembre, d'après les chiffres provisoires de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) diffusés ce mercredi. Ce rebond est lié au regain des prix de l'énergie et de l'alimentation, entre autres. Une mauvaise nouvelle qui grignote encore un peu plus le pouvoir d'achat des ménages. Mais qui a aussi un impact sur votre épargne. En effet, avec l'augmentation de l'inflation, le Livret A, dont le taux est passé de 0,5% en début d'année à 2% au 1er août, va de nouveau être relevé.

Pas au 1er novembre, malheureusement, comme aurait pu le décider exceptionnellement la Banque de France, mais à compter du 1er février prochain, quand elle réexaminera la situation, comme elle le fait chaque semestre. Elle a déjà indiqué qu'elle augmenterait le taux du Livret A à cette date.

Pour le calculer, elle fait la moyenne entre, d'une part, le taux d'inflation moyen des six derniers mois et, d'autre part, la moyenne des taux interbancaires, auxquels les banques de la zone euro s'échangent de l'argent à court terme, un indice appelé €STR.

Un taux du Livret A à 3%

Et au vu des perspectives de hausse des prix établies par l'Insee dans les mois à venir, et de l'évolution de l'€STR poussée par la nouvelle hausse des taux de la Banque centrale européenne, le taux du Livret A devrait atteindre au moins 3% au 1er février, voire même 3,2% selon l'économiste Philippe Crevel. Le Livret A va dont renforcer son statut de produit d'épargne préféré des Français dans le contexte actuel.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

« Le Livret A est le placement de l'année en offrant tout à la fois la sécurité, la liquidité, le zéro fiscalité et un rendement honorable dans le contexte actuel. Certes, avec une inflation supérieure à 5%, son rendement réel est négatif mais ce dernier est bien supérieur à la moyenne du rendement des autres produits d'épargne », souligne Philippe Crevel.

La hausse du taux du Livret A au 1er février ne sera pas la seule. Elle bénéficiera aussi à son faux jumeau, le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) dont la rémunération est identique. L'épargne accumulée sur ces des deux livrets réglementés atteint 499,4 milliards d'euros, en progression de 6,5% sur un an.

Un taux à 6% pour le LEP !

Mais le grand gagnant sera le Livret d'épargne populaire (LEP). Ce produit, dont la rémunération est directement calée sur l'évolution des prix, devrait passer de 4,6% à plus de 6%, voire 6,5% ! Cependant, il est réservé aux particuliers dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 20 297 euros pour un célibataire et de 31 137 euros pour un couple. Aujourd'hui, 7 millions de personnes sont titulaires d'un LEP alors qu'environ 15 millions de particuliers peuvent en ouvrir un auprès de leur établissement bancaire. Il est plus que jamais temps de le réclamer.

Jusqu'à 160 euros offerts pour ouvrir un compte dans une banque en ligne