C'est officiel : dès le 1er février 2023, la rémunération du Livret d'épargne populaire va passer de 4,60% à 6,10%, net d'impôts. Un taux que l'on n'a plus vu depuis près de 40 ans pour un placement de ce type. Plus de 10 millions de Français y sont éligibles, mais n'ont pas encore ouvert de LEP. Si c'est votre cas, voici ce qu'il faut savoir sur ce livret imbattable.

Pourquoi le LEP rapporte-t-il autant ?

0,33% en moyenne pour les comptes épargne fiscalisés des banques (1) ; 3% pour le Livret A et le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) ; et 6,10% pour le LEP. Aucun produit d'épargne sécurisé, disponible et sans frais ne peut actuellement rivaliser avec le nouveau taux du Livret d'épargne populaire (LEP), officialisé ce vendredi. Il est même le seul, dans cette catégorie de placement, à apporter aux épargnants une protection contre les effets de la hausse des prix.

Ce n'est pas un hasard. Depuis 2021 et la dernière réforme en date du calcul de la rémunération des produits d'épargne réglementée, le taux du LEP est conçu pour s'aligner sur l'inflation (2). Le livret a ainsi récupéré le rôle, autrefois porté par le Livret A, de rempart contre l'inflation.

Cette nouvelle règle permettra au LEP d'afficher, le 1er février, son meilleur taux depuis 1986 (7% à l'époque).

Les caractéristiques du LEP

  • Taux net de fiscalité à partir du 1er février : 6,10%
  • Montant minimum à verser à l'ouverture : 30 euros
  • Montant minimum des versements : 10 euros
  • Plafond de versement : 7 700 euros
  • Les retraits sont libres, à condition de maintenir le solde du compte en positif
  • Les personne éligibles ne peuvent détenir qu'un seul LEP.

Qui peut ouvrir un LEP ?

Contrairement au Livret A, le LEP n'est pas un produit universel. Son ouverture est réservée aux contribuables fiscalement domiciliés en France, en clair aux personnes physiques qui déclarent des revenus dans l'Hexagone.

Cette contrainte exclut de fait les personnes de moins de 18 ans, mais également les jeunes majeurs qui choisissent de rester rattachés au foyer fiscal de leurs parents. En effet, deux LEP au maximum peuvent être ouverts au sein d'un même foyer fiscal, au profit du contribuable et de son conjoint ou partenaire lié par un PACS (pacte civil de solidarité).

Autre limitation d'importance : tous les foyers fiscaux n'ont pas accès au LEP. Pour être éligibles, ils doivent se situer sous certains plafonds de revenus.

Quels sont les plafonds de revenus ?

Vous vous demandez si vous avez le droit d'ouvrir un LEP ? Pour connaître la réponse, reportez-vous à votre dernier avis d'imposition, celui que vous avez reçu l'été dernier. Y figure le revenu fiscal de référence (RFR) de votre foyer fiscal, correspondant à vos revenus de 2021. C'est ce chiffre que les banques regarderont avant de vous ouvrir un LEP. Pour y avoir droit, il faut que votre RFR soit égal ou inférieur, selon la composition de votre foyer, aux chiffres compilés dans ce tableau :

Plafond de Revenu fiscal de référence pour détenir un LEP en 2023
Parts de quotient familialFrance métropolitaineMartinique, Guadeloupe, La RéunionGuyaneMayotte
Première part21 393 €25 314 €26 466 €39 665 €
Majoration pour la première demi-part supplémentaire+ 5 713 €+ 6 047 €+ 7 286 €+ 10 912 €
Majoration pour les demi-parts supplémentaires suivantes+ 5 712 €+ 5 712 €+ 8 557 €
Soit pour 2 parts fiscales (couple marié ou pacsé, personne isolée avec un enfant, personne seule avec 2 enfants)32 818 €37 073 €39 464 €59 134 €

Concrètement, si vous vous présentez aujourd'hui en agence pour ouvrir un LEP, votre éligibilité sera contrôlée sur la base de ces plafonds et du RFR figurant sur l'avis d'imposition reçu en 2022. Soyez vigilants toutefois, ces plafonds vont bientôt évoluer : l'arrêté actualisant ces seuils pour 2023 est attendu très prochainement.

10 millions de Français éligibles, mais non équipés

Malgré ses atouts, le Livret d'épargne populaire est encore loin de faire le plein. Selon les derniers éléments fournis par la Banque de France, près de 8,5 millions de Français en détenaient un en 2022. Si ce chiffre est en forte hausse (+2 millions en 2022), il y a encore de la marge : toujours selon la Banque de France, 18,6 millions de Français pouvaient y prétendre en 2021. Ce qui signifie que plus d'une personne éligible sur deux n'en détient toujours pas. À titre de comparaison, près de 81% des Français disposent d'un Livret A.

Comment se passe l'ouverture ?

Avant d'accepter de vous ouvrir un LEP, la banque a l'obligation de s'assurer que vous êtes éligible. Pour cela, elle va devoir contrôler votre dernier avis d'imposition en date. Cette contrainte administrative explique que l'ouverture d'un LEP est généralement plus compliquée et chronophage que celle d'un Livret A ou d'un LDDS, et nécessite de se rendre en agence.

Pour faciliter l'ouverture et la gestion du LEP, les banques ont désormais la possibilité de vérifier automatiquement votre éligibilité auprès de l'administration fiscale. La plupart des grandes banques ont mis en place ce contrôle automatique, conçu pour faciliter la gestion du LEP. Malheureusement, cela ne vous garantit d'échapper à la présentation de votre avis d'imposition, certaines enseignes en restant à l'ancienne méthode d'ouverture malgré ce progrès.

Crédit Agricole, La Banque Postale... Ces banques qui vont faciliter l'ouverture du LEP

Dans quelle banque ouvrir un LEP ?

Vous voulez ouvrir un LEP ? Il vaut mieux vous présenter dans l'agence d'un grand réseau bancaire. Le produit est, en effet, absent du catalogue des banques en ligne, à l'exception de Hello Bank !. Il est en revanche proposé dans la grande majorité des banques traditionnelles.

Livrets réglementés : les produits distribués selon les banques

(1) Source : Banque de France, taux de rémunération des dépôts bancaires, novembre 2022. (2) Plus précisément sur la moyenne, au semestre précédent, de l'inflation mensuelle en glissement annuel.