Depuis le 1er février 2022, le taux de rémunération du LEP est de 2,2% annuel contre 1% entre février 2020 et janvier 2022. Son rendement net reste négatif - l'inflation a atteint 4,8% sur un an en avril - mais meilleur que le Livret A, rémunéré à 1%, ou même que nombre de fonds d'assurance vie en euros.

L'association Consommation Logement Cadre de vie (CLCV) invite les banques à mieux promouvoir le livret d'épargne populaire (LEP) réservé aux personnes aux revenus modestes, « le livret réglementé sans risque le plus intéressant », qu'elle estime trop peu développé dans l'ensemble de la population. « Ce sont les personnes de plus de 65 ans qui possèdent ce livret, pointe la CLCV. Représentant 21% de la population, ils détiennent 53% des encours et 45% des livrets. Des données qui interrogent sur la promotion qui en est faite, notamment par les établissements bancaires. »

7 millions de Français profitent d'un LEP actuellement quand le double pourrait profiter de ce placement plafonné à 7 700 euros, exonéré d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Le livret d'épargne populaire est réservé aux personnes ayant des revenus ne dépassant pas certains plafonds (20 297 euros annuels par exemple pour une personne seule).

« C'est le LEP qui préserve le maximum les intérêts des épargnants »

Depuis le 1er février 2022, le taux de rémunération du LEP est de 2,2% annuel contre 1% entre février 2020 et janvier 2022. Depuis cette date, plus de 1,5 milliard d'euros y ont été déposés. Du jamais vu depuis près de 20 ans. Les encours s'élèvent à plus de 40 milliards d'euros au total.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Néanmoins, son rendement net reste négatif - l'inflation a atteint 4,8% sur un an en avril - mais meilleur que le Livret A, rémunéré à 1%, ou même que nombre de fonds d'assurance vie en euros. « Le livret A réagit en retard à l'inflation et de façon incomplète. Parmi les produits d'épargne réglementés, c'est le LEP qui préserve le maximum les intérêts des épargnants. Problème, il n'est pas accessible à tout le monde », explique à MoneyVox Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l'épargne.

Livret A, LEP, bourse... Où placer son épargne pour contrer l'inflation ?