La rémunération de l'épargne réglementée va augmenter au 1er août, pour suivre la hausse des prix qui s'envole de 5,2% en mai. Résultat, la rémunération du Livret A pourrait friser les 2% et celle du LEP les 4,5%. Voici les nouveaux taux attendus.

La tendance ne faiblit pas. Les prix à la consommation ont progressé de 5,2% sur un an au mois de mai, selon l'estimation provisoire de l'Insee publiée ce mardi. L'inflation avait déjà augmenté de 4,8% en avril. Une situation qui touche l'épargne de précaution des ménages. Par exemple, le Livret A assure une rémunération de seulement 1% depuis février.

« Avec une inflation qui, sur les six derniers mois, dépasse 4%, le rendement réel est négatif de plusieurs points. Le capital n'est plus ainsi préservé. Il faut remonter aux années 1980 pour avoir un tel écart entre taux d'inflation et taux de rendement du Livret A. Avec les livrets réglementés, les ménages ne cherchent pas le rendement mais la sécurité », explique l'économiste Philippe Crevel.

Livrets, assurance vie, PEL... Combien vous rapportent vraiment vos placements avec l'inflation à 5% ?

Les taux en vigueur au 31 mai

Dans ce contexte de hausse des prix, le Livret A va vous rapporter plus dès le 1er août prochain quand la Banque de France examinera la situation, comme elle le fait tous les 6 mois. Petite explication : le taux du Livret A correspond à la moyenne arithmétique entre l'évolution, en moyenne sur le dernier semestre, de l'inflation annuelle hors tabac et l'€STR. Cet indice est basé sur les taux d'intérêt des prêts contractés par les banques de la zone euro à court terme en euros.

Le Livret A à 1,9% en août ?

A la lueur de la dernière publication de l'Insee portant sur l'inflation de mai et en partant sur l'hypothèse, retenue par l'institut statistique, d'une inflation annuelle à 5,4% en juin, la moyenne des deux indices atteindrait 1,94% à la fin du semestre, selon les calculs de MoneyVox. Soit un taux théorique du Livret A de 1,9%. En effet, selon l'arrêté du 27 janvier 2021 sur le taux d'intérêt des produits d'épargne réglementée, celui-ci est « arrondi au dixième de point le plus proche ».

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Ce mardi, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a d'ailleurs confirmé que le taux du Livret A allait bien être revalorisé au 1er août mais sans donner plus de détails sur l'ampleur de la hausse. Il donnera ses recommandations au gouvernement à la mi-juillet.

Comment est calculé le taux du Livret A

Mais dans tous les cas, le gouvernement peut décider de passer outre. « Il s'agit d'une décision discrétionnaire », rappelle Philippe Crevel qui n'exclut pas un taux du Livret A à 2%. A noter que si le taux du Livret A bouge, par ricochet, le LDDS, son faux jumeau, sera également revalorisé. Il en va de même pour le Livret d'épargne populaire, aujourd'hui rémunéré à 2,2% net : il devrait passer à 4,5%. Plus que le Livret A, c'est bien le LEP aujourd'hui qui assure la protection du pouvoir d'achat de l'épargne populaire.

Inflation à 5,2% : le calcul de l'Insee reflète-t-il vraiment l'augmentation du coût de la vie ?

Les taux théoriques au 31 mai

  • Livret A : 1,9% (net de tout impôt)
  • Livret de développement durable et solidaire (LDDS) : 1,9% (net)
  • Livret Bleu du Crédit Mutuel : 1,9% (net)
  • Livret d'épargne populaire (LEP) : 4,5% (net)
  • Compte d'épargne logement (CEL) : 1,25% (brut, intérêts soumis aux cotisations sociales mais aussi à l'impôt sur le revenu sur les CEL ouverts depuis 2018)