Vous avez peut-être déjà reçu votre dernier avis d'imposition, celui de l'année 2022 sur vos revenus de l'année 2021. Et sur votre avis, vous avez sûrement pu voir cette ligne sous votre revenu fiscal de référence : « Plafond épargne retraite ». Mais à quoi correspond ce montant ?

Le montant inscrit sur la ligne « Plafond pour les cotisations en 2021 », correspond à la somme déductible du revenu imposable, au titre des cotisations versées sur des produits d'épargne retraite. Le site de l'administration fiscale précise qu'il s'agit du plafond maximum de déduction dont vous pouvez disposer si vous cotisez à un plan d'épargne retraite. Elle est mentionnée uniquement pour information à destination des personnes qui cotisent aux différents régimes PERP, PER individuel, PREFON ».

Si vous avez versez volontairement de l'argent sur des produits d'épargne retraite (PER individuel, Perp ou encore un contrat Madelin) avant la fin du mois de décembre, vous avez indiqué ce montant dans votre déclaration 2022 afin de le déduire de vos revenus 2021.

Comment est calculé ce plafond ?

Le plafond total d'épargne retraite est calculé automatiquement chaque année. Il se compose du plafond annuel applicable aux cotisations versées en 2021 ( sur la base des revenus de 2021) auquel on ajoute les plafonds annuels applicables non utilisés des 3 années précédentes.

Impôt sur le revenu : comment déduire votre épargne retraite

La déduction possible pour chaque foyer apparaît chaque année sur votre avis d'imposition. Le plafond mentionné est applicable aux cotisations versées en 2022.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Si vous ne l'avez pas fait cette année, pensez y pour la prochaine déclaration : les couples soumis à l'imposition commune peuvent choisir d'additionner leurs plafonds respectifs en cochant la case 6QR. Une décision qui peut s'avérer utile en cas d'important écart de revenus.

Impôts : avez-vous intérêt à déduire les versements de votre PER ?