Jackpot ? Erreur du fisc en votre faveur ? Oh que non ! Au cours de l'année, plusieurs situations peuvent expliquer que la DGFiP vous verse de l'argent. Le plus souvent, c'est un remboursement du Trésor public au titre de l'impôt sur le revenu... Mais cela peut aussi correspondre à un trop-perçu de taxe foncière ou des désormais « ex » taxe d'habitation et redevance TV.

Un virement de « DGFIP FINANCES PUBLIQUES » sur votre compte bancaire ? Pourquoi maintenant ? Rassurez-vous : ce virement n'a probablement rien d'une erreur que vous devrez ensuite rembourser ! C'est bel et bien la Direction générale des finances publiques (DGFiP) qui vous restitue votre dû. A quoi correspond ce remboursement ? Tout dépend de quand il intervient.

6 septembre 2022 ou début octobre 2022

Vous êtes mensualisé pour la redevance TV et/ou la taxe d'habitation. Or la contribution à l'audiovisuel public a été supprimée, et la taxe d'habitation vit sa dernière année - avec un rabais à la clé - pour les résidences principales. Comme vous avez opté pour la mensualisation, vous avez payé chaque mois la redevance en avance, et le fisc doit vous la rembourser. Pour ceux qui n'avaient mensualisé que la redevance TV, le remboursement de 104 euros a été effectué le 6 septembre. Si vous faites partie des 20% des foyers les plus aisés, et que vous avez mensualisé la taxe d'habitation 2022, vous avez probablement été remboursé début octobre. Le virement de la « DGFIP FINANCES PUBLIQUES » apparaît avec la mention « REMB. EXCD. IMPOT ».

Taxe foncière, impôt sur le revenu... Le nouveau calendrier de la fin 2022 avec la suppression de la redevance TV

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Mi-janvier, chaque année

Vous profitez, chaque année, de crédits et réductions d'impôt. Or, depuis la réforme du prélèvement à la source, il subsiste un décalage entre le prélèvement mensuel, censé être au plus près de votre salaire ou autres revenus d'activité, et les avantages fiscaux compensant vos charges. Raison pour laquelle le fisc verse chaque année à la mi-janvier une « avance » correspondant à 60% de ce que vous recevez chaque année au titre des réductions d'impôt investissement locatif, Ehpad, ou crédits d'impôt emploi à domicile et garde d'enfants. Montant moyen du virement de la mi-janvier : 605 euros en 2022. Le virement de la « DGFiP Finances publiques » que peuvent anticiper près de 9 millions de foyers porte le libellé « AVANCE CREDIMPOT ».

Jusqu'à 1 174 euros de perdus ! Ces 5 crédits et réductions d'impôt que vous oubliez de réclamer

Fin juillet ou début août, chaque année

Votre taux de prélèvement d'impôt sur le revenu était trop élevé, ou vous recevez le complément des crédits et réductions. 12 à 13 millions de contribuables ont pris l'habitude de profiter d'un « coup de pouce » du fisc au cœur de l'été depuis la mise en place du prélèvement à la source. La DGFiP a désormais ancré dans son calendrier annuel le versement du trop-perçu d'impôt sur le revenu, effectué soit autour du 20 juillet, soit tout début août. Ce remboursement correspond soit à « une restitution de réductions ou crédits d'impôt pour certaines dépenses effectuées » (dons, dépenses d'emploi à domicile, garde d'enfants, investissements locatifs...) », soit à un trop-prélevé à la source tout au long de l'année précédente, pour cause de taux de prélèvement surévalué. Le montant ainsi remboursé figure sur l'avis d'impôt reçu le plus souvent courant août. Libellé : « REMB IMPOT REVENUS ». L'expéditeur : « DGFIP FINANCES PUBLIQUES ».

D'autres remboursements possibles

Le Trésor public peut vous verser de l'argent pour d'autres motifs et à d'autres moments de l'année, mais les trois « rendez-vous » cités ci-dessus sont ceux qui concernent le plus de foyers fiscaux. Citons ainsi un éventuel trop-perçu de taxe foncière mensualisée, entraînant un remboursement à l'automne, par exemple. Ou une correction effectuée par vous-même sur votre déclaration de revenus, qui déclenche un remboursement correctif, à l'automne le plus souvent.

Prélèvements récurrents. Quant aux prélèvements effectués par la « DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES » sur votre compte bancaire, ils peuvent correspondre à la mensualisation de la taxe foncière, mais aussi au prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, ou encore au paiement à l'échéance programmé pour tout autre impôt.