Saviez-vous que le fait de payer la redevance TV fait partie des erreurs les plus fréquentes constatées dans la déclaration de revenus ? Bonne nouvelle : le fisc garde désormais en mémoire votre choix de l'année passée, ce qui évite quelques oublis...

La redevance TV, de 138 euros, est sur la sellette : si les partis soutienant Emmanuel Macron obtiennent une nouvelle majorité à l'Assemblée nationale, la « contribution à l'audiovisuel public sera supprimée de manière pérenne dès cette année », en 2022. Une mesure qui devra passer par un projet de loi de finances rectificative, après les législatives, et qui nécessite de trouver un nouveau mécanisme pour financer l'audiovisuel public tout en préservant son indépendance... Selon l'issue des élections et de ces débats, peut-être que personne ne payera de redevance TV en octobre 2022 !

Suspense. Sans attendre une réforme, si jamais vous n'avez pas de télévision chez vous, autant le déclarer correctement pour être sûr d'être exonéré de redevance TV en 2022, quelle que soit l'issue des discussions politiques. Cela passe par la déclaration 2022 portant sur les revenus 2021.

Le coup de pouce du fisc pour éviter les erreurs

Pour la 2ème année consécutive, la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) vous aide à éviter les erreurs : la case ØRA qui sert à déclarer la possession (ou non) d'une téléviseur est désormais précochée en fonction de ce que vous avez déclarez l'an passé.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Plus concrètement, avant, la case ØRA, synonyme de redevance TV, était systématiquement décochée. Résultat, ne rien faire = payer la contribution à l'audiovisuel public, de 138 euros actuellement en métropole (88 euros en outre-mer). Penser à cocher la case ØRA = affirmer à la DGFiP que vous ne possédez pas de télévision ni d'appareil assimilé, et donc ne pas payer la redevance.

Dois-je payer la redevance TV si j'ai un smartphone et un ordinateur ?

Et maintenant ? Le principe reste le même, à une différence près : si vous avez coché la case ØRA pour signaler l'absence de téléviseur à votre domicile en 2021 alors, la DGFiP précoche cette même case ØRA dans la déclaration 2022. Si vous ne possédez toujours pas de télévision ou vidéo-projecteur, ne changez rien : laissez la case précochée. Décochez-la si jamais vous avez acheté un équipement entre temps.

Redevance télé, contribution à l'audiovisuel public
Case 0RA

Captures d'écran d'impots.gouv.fr

L'une des erreurs les plus courantes de la déclaration

Un détail ? Peut-être. Mais un détail qui change tout de même la donne ! Le site gouvernemental Oups.gouv.fr liste les « erreurs les plus fréquentes dans vos démarches administratives ». Tout en haut de la rubrique impôts figure « J'oublie de signaler que je n'ai pas de téléviseur (case « Contribution à l'audiovisuel public » 0RA) ». Bercy reconnaît ainsi sur Oups.gouv.fr que « beaucoup de contribuables oublient de cocher cette case et payent à tort 138 euros ».

Le fait de précocher la case ØRA pour ceux qui l'ont coché l'année précédente ne gommera peut-être pas toutes les erreurs. Mais cette nouveauté - appliquée depuis la déclaration 2021 - permet a minima à ceux qui remplissent à la va-vite (ou qui optent pour la déclaration automatique) d'éviter de se faire avoir.

10 erreurs à éviter dans votre déclaration de revenus

La redevance, séparée de l'impôt sur le revenu

Vous déclarez la possession d'un téléviseur en même temps que vos revenus 2021. Mais vous ne payez pas la redevance TV en même temps que l'impôt sur le revenu. Elle est réclamée à l'automne, conjointement à la taxe d'habitation, et ce même si vous faites désormais partie des ménages exonérés de taxe d'habitation sur la résidence principale.

C'est ce décalage de calendrier qui permet au gouvernement de promettre une suppression dès 2022, alors qu'il est déjà trop tard pour modifier le calcul de l'impôt sur les revenus 2021.

La contribution à l'audiovisuel public