Depuis 2020, la DGFiP a recours à l'application mobile ACCEO à destination des personnes sourdes et malentendantes. Elle propose un accompagnement en vidéo, par écrit ou via le recours à la langue française parlée complétée. La période de déclaration des revenus de l'année 2021 s'ouvre le 7 avril 2022.

Comment déclarer ses impôts en toute sécurité quand on est sourd ou malentendant ? Comment éviter les incompréhensions et les hésitations ? Depuis 2020, la DGFiP a recours à l'application mobile ACCEO sur smartphone, ordinateur ou tablette. Ce service « permet d'accueillir dans les meilleures conditions les personnes sourdes et malentendantes qui contactent le numéro national : 0809 401 401 », explique le fisc.

Ce numéro est accessible gratuitement tout au long de l'année du lundi au vendredi, de 8h30 à 19h (hors jours fériés). Et il va devenir, encore une fois, particulièrement utile alors que l'ouverture des déclarations des revenus de 2021 débutera le 7 avril prochain.

3 types de prestations proposées

Sur l'application, il faut suivre le guide. Choisissez la catégorie « Ministères / Services Publics » sur la page d'accueil, puis faites défiler les différentes entités jusqu'au pictogramme « Finances publiques ».

Trois types de prestations sont ensuite proposées :

  • le recours à un interprète en langue des signes française (appels en vidéo) ;
  • une transcription instantanée de la parole à l'écrit ;
  • le recours à la langue française parlée complétée (il s'agit d'utiliser des signes qui viennent préciser la lecture sur les lèvres).
Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Si le contribuable à une question précise à laquelle l'application ne répond pas, un lien d'appel direct est proposé. « En 2021, plus de 4 500 échanges ont été ainsi menés au téléphone avec des personnes sourdes et malentendantes », précise le ministère des Finances dans un communiqué.

Impôt sur le revenu : guide complet 2022 de la déclaration de revenus