La Française des Jeux a démarré en fanfare (+16,67%) pour son premier jour à la Bourse de Paris

Une entrée très remarquée. A 10h00 ce jeudi, peu après le début de la cotation de la Française des Jeux (FDJ), l’action s’envolait de 16,67% à 22,75 euros. Le prix du titre a été fixé mercredi à 19,90 euros, avec un vif intérêt des petits et grands investisseurs pour cette privatisation qui rapportera 2,1 milliards d'euros à l'Etat. Plus de 500.000 Français ont participé à l'offre de souscription.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a estimé que cette opération « est un succès pour les Français, un succès pour les salariés de l’entreprise et un succès pour la place financière de Paris. »

Si la FDJ fait des étincelles, l'indice CAC 40 lui perdait 0,62% à 5.867,55 points. La veille, il avait fini en légère baisse de 0,25%.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

« Le marché reste sur la défensive, du fait du coup de froid entre la Chine et les Etats-Unis à propos de Hong Kong », a relevé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque. « Le fait que le président Trump signe bientôt un décret (après le Sénat et le Congrès) condamnant la répression des manifestants à Hong-Kong a du mal à passer à Pékin... », ont également souligné les experts de Mirabaud Securities Genève.

Lire aussi : Action FDJ : prix et seuil de 2 000 euros, deux mauvaises nouvelles pour les particuliers