Dans le creux de la vague en 2016, les fonds indiciels, aussi appelés trackers ou ETF, affichent une performance annuelle de 19,6% au mois de septembre 2017, selon une étude Banque de France publiée ce jeudi.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Ce regain de performance ne concerne pas que les ETF mais plus largement tous les fonds actions, portés par la bonne tenue des marchés boursiers en 2017. Le CAC 40 navigue au-dessus des 5 000 points depuis la fin de l’hiver dernier, et a même dépassé ponctuellement les 5 500 points fin octobre-début novembre.

Selon la Banque de France, en septembre, les fonds d’investissement en actions affichaient ainsi une performance annuelle de 17,5%. Les fonds d’épargne salariale suivent de près, avec une progression de 11,1%.

Les fonds monétaires dans le rouge en 2017 !

En revanche, les fonds obligataires restent en territoire négatif, comme le mois précédent, à -0,1%. La performance des fonds monétaires, très légèrement positive jusqu’en janvier 2017, semble s’installer durablement en territoire négatif : -0,15% sur le mois de septembre 2017.

(1) Pour chaque famille de fonds, dans le cadre de son étude mensuelle « performance des OPC », la Banque de France communique une « performance annuelle nette des frais de gestion mais avant déduction des éventuels frais d'entrée et de sortie ».