Quelle assurance prendre pour protéger ses biens de valeur. Le contrat habitation est-il suffisant et les offres des vendeurs sont-elles fiables ? On vous aide à faire le point avant de récupérer vos paquets sous le sapin.

Vélo ou trottinette électrique, console de jeu ou bijoux... Selon sa valeur, faut-il assurer un cadeau de Noël contre la casse ou le vol ? Si c'est votre souhait, il est important de bien choisir le contrat souscrit, selon vos attentes.

Remboursement de l'appareil, réparation et prêt d'un bien similaire pendant l'intervention, remplacement par un autre appareil identique, voire même une indemnisation... Voici les options possibles, tant que les termes du contrat sont explicites.

Revue des options possibles avec le comparateur Assurland.com.

La garantie légale de conformité

La garantie légale de conformité permet d'obtenir le remplacement ou la réparation, voire le remboursement d'un bien, dès lors qu'il a été constaté un défaut et sans avoir à prouver au professionnel que le produit est défaillant.

Elle est valable deux ans suivant l'achat d'un bien neuf. Toutefois, elle ne fonctionne pas en cas de casse ou de vol et peut aussi dépendre de la fiabiité du site d'achat à l'origine.

Darty, Boulanger, SFR, Orange... Connaissez-vous la garantie légale de conformité ?

L'assurance produits nomades

Ordinateur portable, smartphone... Certains assureurs ont développé des contrats spécifiques qui couvrent une partie ou tous les biens et équipements du foyer (téléphonie, multimédia, sportifs, mobilier, électroménager...) pour une dizaine d'euros par mois.

Si la couverture peut être plus étendue, la franchise et les plafonds de garantie plus intéressants, il y a tout de même un risque de doublon avec l'assurance habitation.

Le contrat habitation

Le montant prévu pour l'assurance des « objets de valeur », dans un contrat d'assurance habitation, est souvent global et ne s'applique pas à chaque objet individuellement, sauf à le préciser en toutes letttres. Livres anciens, bijoux, tableaux, tapisseries ou même bouteilles de vin peuvent entrer dans la catégorie des objets de valeur dont l'assurance est spécifiquement prévue par le contrat « habitation ». C'est à leur propriétaire de les évaluer et de déclarer quelle somme il estime pouvoir réclamer en cas de vol, incendie ou dégât des eaux.

« Attention néanmoins aux points suivants : les exclusions (âge de l'objet, vol à la sauvette, défaut d'entretien, perte...), les objets volés dans la voiture (garantie à part), les plafonds de garantie (notamment en téléphonie) et le montant de la franchise », prévient Assurland.com.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 100 € par an grâce à notre comparateur en ligne

L'assurance proposée par le vendeur

Le marché de l'assurance affinitaire est à la fois porteur et sujet à caution tant le nombre de litiges est important. A compter du 1er janvier 2023, celles couvrant les smartphones devront être présentées de façon plus transparente. Par aillurs, le délai de rétractation a été allongé et ne peut plus être effacé par une période de gratuité.

Dans la mesure où vous jugez le vendeur fiable et que votre engagement contractuel vous a été présenté dans de bonnes conditions, vous pouvez signer un contrat d'extension de garantie ou d'assistance en cas de panne par ce biais.

Mais attention : souvent, pour un portable, la formule de base couvre le dommage accidentel et l'oxydation mais pas le vol, la panne ou la perte de l'objet par exemple.

L'assurance de carte bancaire

Si dans les 48 heures qui suivent l'achat, le consommateur constate un dommage, une livraison non conforme ou un vol, il peut faire jouer l'assurance de sa carte bancaire. Il y a généralement un plafond d'intervention (15 à 150 euros en fonction des établissements) et d'indemnisation.