La hausse du taux du Livret A, à compter du 1er février, va donner un coup de fouet à la rémunération de nombreux Livrets jeune. Plusieurs établissement dont La Banque postale, Société Générale, BNP Paribas ou encore Crédit Agricole vont devoir bonifier leur offre actuelle à destination des 12-25 ans.

L'annonce vendredi par Bruno Le Maire de la hausse du taux du Livret A à compter du 1er février est bien sûr une bonne nouvelle pour les 55 millions de particuliers qui en possèdent un, mais aussi pour ceux qui détiennent un LDDS. En effet, la revalorisation du livret rouge de 0,5% à 1% s'applique aussi au Livret de développement durable et solidaire.

Mais cette décision a également un impact sur un autre placement : le Livret jeune, disponible pour les 12-25 ans. On peut y verser jusqu'à 1 600 euros et, comme pour le Livret A, le LDDS ou encore le Livret d'épargne populaire, les intérêts de ce produit sont complètement exonérés d'impôts et de cotisations sociales. Petite subtilité, en revanche : contrairement aux autres livrets réglementés dont le taux est uniforme peu importe l'établissement financier dans lequel il est ouvert, chaque banque fixe librement le niveau de rémunération de son livret jeune en fonction de sa politique commerciale. A condition toutefois que ce taux soit au moins égal à celui du livret, soit 1% à partir du 1er février.

Livret A, LDDS, LEP, Livret jeune... Les taux officiels au 1er février 2021

Selon le relevé établi par MoneyVox, plusieurs banques vont donc devoir relever le taux de leur Livret jeune à au moins 1%. C'est le cas du Crédit Agricole, de BNP Paribas (Hello bank ! inclus), de la Société générale, de la Banque Chalus, où le taux est de 0,5%. Idem au LCL et à La Banque postale avec un taux actuel de seulement 0,75%. Plusieurs établissements du réseau Banque Populaire, Caisse d'épargne ou encore Crédit Mutuel devront aussi passer le taux de leur Livret jeune de 0,75% à au moins 1%.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Il sera intéressant de voir comment vont réagir les autres banques qui proposent déjà un taux d'au moins 1% pour leur Livret jeune comme le Crédit coopératif (1,25%), CIC (1,35%) ou les assureurs à l'image d'Axa (1%) et de la Macif (1,5%). Vont-ils le bonifier pour attirer ou conserver leurs jeunes clients ? Pour l'instant, c'est HSBC fait la course en tête avec un taux de 2% pour son Livret jeune. Jusqu'à quand ?

Quelle banque choisir pour un jeune ?