La rémunération du Livret A va passer à 1% au 1er février. C'est plus que le taux de 0,8% anticipé. Une décision symbolique à 3 mois de l'élection présidentielle.

Une décision historique pour les 55 millions de titulaires d'un Livret A. Vendredi, Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, a annoncé, pour la première fois depuis août 2011, une hausse du taux du produit d'épargne préféré des Français. A compter du 1er février 2022, il va passer à 1%, contre 0,5%. Le gouvernement a même décidé d'aller au-delà de ce qui était attendu.

Ce matin, l'Insee (1) a levé le voile sur la hausse définitive des prix enregistrée en décembre 2021 : +2,8%. C'est cette donnée qui a permis de calculer l'inflation moyenne sur le second semestre 2021 et, par ricochet, le futur taux du Livret A. Résultat, la hausse des prix est de +2,2% sur les 6 derniers mois de 2021. En appliquant la complexe formule de calcul officielle, le taux du Livret A à compter du 1er février aurait dû être de 0,8%, soit une hausse de 0,3 point.

Un coup de pouce inattendu

Vu l'enjeu autour de la question très sensible du pouvoir d'achat, la première des priorités aux yeux des ménages, Bruno Le Maire a donc décidé d'un coup de pouce à 3 mois du premier tour de l'élection présidentielle. Il a pris tous les observateurs de court. Le 6 janvier, le Premier ministre Jean Castex déclarait qu'un coup de pouce était « possible mais pas envisagé ».

La dernière hausse du taux du Livret A remontait à août 2011, lorsqu'il était passé de 2 à 2,25%. Il n'a fait que stagner ou baisser depuis, pour tomber en février 2020 à 0,50%, un plancher historique. En dépit d'un niveau de rémunération relativement bas, il est devenu un placement refuge pour les épargnants pendant la crise sanitaire qui a vu bondir son encours dont le total atteint 343,4 milliards d'euros à fin novembre.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

A partir du 1er février, le Livret A va donc passer à 1% comme son jumeau le Livret de Développement Durable et Solidaire. En revanche, le Livret d'épargne populaire va lui connaître une envolée. Son taux va passer de 1% à 2,2%. Sur les 15 millions de foyers français éligibles, seuls 7 millions en détiennent un. Le ministre de l'Economie a insisté sur l'importance du LEP, placement réservé aux personnes aux revenus modestes (au maximum 20.296 euros annuels pour une personne seule) qui « protège mieux contre l'inflation ».

LEP à 2,2% : avez-vous droit à ce super livret sans le savoir ?

(1) Institut national de la statistique et des études économiques