La rémunération de l'épargne réglementée a toutes les chances d'augmenter. En effet, la hausse des prix s'envole de 2,6% en octobre. Ce qui vous attend.

La tendance ne faiblit pas. Les prix à la consommation ont progressé de 2,6% sur un an au mois d'octobre, révèle l'Insee ce mardi. L'inflation avait déjà augmenté de 2,2% en septembre. Une situation qui touche l'épargne de précaution des ménages. Par exemple, le Livret A assure une rémunération de seulement 0,5% depuis février 2020, un plancher sous lequel il ne peut peut pas baisser selon la réglementation en vigueur.

Les taux en vigueur au 15 novembre

Dans ce contexte, le Livret A a toutes les chances de vous rapporter plus dès le 1er février prochain quand le gouvernement examinera la situation, comme il le fait tous les 6 mois. Petite explication : le taux du Livret A correspond à la moyenne arithmétique semestrielle entre l'évolution de l'inflation annuelle hors tabac et l'€STR. Cet indice est basé sur les taux d'intérêt des prêts contractés par les banques de la zone euro à court terme en euros.

Au cœur de l'été, lors de la dernière échéance de révision du taux du Livret A, l'inflation sur 6 mois était de 1,3% tandis que l'€STR était autour de -0,56%, soit une moyenne globale de 0,365%. Impossible alors de justifier une hausse du taux du Livret A, aujourd'hui à 0,5%. Mais la donne change. En septembre, la hausse des prix semestrielle atteignait 1,5% quand dans le même temps l'€STR n'a presque pas bougé. Résultat, la moyenne des deux indices est passé de 0,365% à 0,47%.

Or, à la lueur de la dernière publication de l'Insee portant sur l'inflation d'octobre, la moyenne des deux indices atteint désormais 0,57%. Soit un taux théorique du Livret A de 0,6%, puisqu'il doit être arrondi au dixième de point supérieur.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Le Livret A à 1% en février ?

En se basant sur les projections de la Banque de France concernant l'évolution de la hausse des prix, et sur la base de cette formule de calcul, le taux du Livret A devrait théoriquement remonter à 0,8% à la fin de l'année. Tout laisse à penser que le taux du Livret A pourrait bien voir son rendement réévalué. Une première depuis août 2011 où il avait atteint 2,25%, avant de dégringoler.

Comment est calculé le taux du Livret A

Si le taux du Livret A est théoriquement censé augmenter, le gouvernement peut ne pas donner suite. « Il s'agit d'une décision discrétionnaire », rappellait récemment l'économiste Philippe Crevel. Mais pas sûr que l'exécutif se risque à brandir un veto. Et ce pour une raison très simple de calendrier électoral. Le gouverneur de la Banque de France fera connaître dès la mi-janvier sa préconisation sur l'évolution du taux du Livret A au 1er février. Et le premier tour de l'élection présidentielle se tiendra le 10 avril. Dans la mesure où le pouvoir d'achat est la priorité numéro un des ménages, il serait étonnant que l'exécutif souhaite se mettre à dos les 55 millions de détenteurs du Livret A.

Proposition présidentielle : Refondons le Livret A pour protéger l'épargne populaire

Il pourrait donc faire passer le taux du livret rouge de 0,5% à 0,8%, voire même lui donner un coup de pouce symbolique en le remontant à 1%. Mais pas au-delà. La différence entre deux fixations successives de taux du Livret A ne peut pas dépasser 0,5 point. A noter que si le taux du Livret bouge, par ricochet, le LDDS, son faux jumeau, sera revalorisé. Il en va de même pour le Livret d'épargne populaire, aujourd'hui rémunéré à 1% net, et dont le rendement est par principe fixée au taux du Livret A+ 0,50%.

Pourquoi le LEP devrait rapporter 3 fois plus que le Livret A

Les taux théoriques au 15 novembre

  • Livret A : 0,6% (net de tout impôt)
  • Livret de développement durable et solidaire (LDDS) : 0,6% (net)
  • Livret Bleu du Crédit Mutuel : 0,6% (net)
  • Livret d'épargne populaire (LEP) : 1,1% (net)
  • Compte d'épargne logement (CEL) : 0,5% (brut, intérêts soumis aux cotisations sociales mais aussi à l'impôt sur le revenu sur les CEL ouverts depuis 2018)