624 euros : voici, en moyenne, l'avance que la Direction générale des Finances publiques va vous verser par virement bancaire ce lundi 16 janvier si vous avez, depuis plusieurs années, des dépenses de garde d'enfants, de services à la personne, d'hébergement en Ehpad ou encore d'investissement locatif. Zoom sur les montants concernés selon le type d'avantage fiscal qui vous concerne.

Le bonne surprise de la mi-janvier n'a désormais plus grand chose d'une surprise. Chaque année depuis 4 ans, la la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) verse automatiquement sur les comptes bancaires de plus de 9 millions de foyers fiscaux une avance sur les crédits et réductions d'impôt dont ils vont bénéficier à l'été 2023.

Cette année, Bercy estime à 624 euros le montant moyen de cette avance, dont le montant correspond à 60% de l'avantage fiscal habituel des doyers concernés. L'avance varie en revanche fortement selon le type de dispositif fiscal, comme l'illustre le tableau suivant, dans lequel MoneyVox a compilé des statistiques de la DGFiP.

Crédits et réductions d'impôtMontant moyen de l'avantage annuel *Montant moyen de l'avance **Nombre de bénéficiaires
Dons aux œuvres (réduction d'impôt)371 €132 €3,4 millions
Dons aux personnes en difficulté (réduction d'impôt)234 €1,7 million
Cotisations syndicales (crédit d'impôt)112 €54 €1,3 million
Emploi à domicile (crédit d'impôt)1 111 €633 €4,3 millions
Frais de garde d'enfants (crédit d'impôt)620 €370 €1,8 million
Dépenses d'accueil en Ehpad (réduction d'impôt)1 174 € (frais liés la dépendance)391 €230 000
Investissement locatif (réduction d'impôt)3 990 € (réduction Pinel)2 380 €260 000

Avance totale, tous dispositifs confondus

624 €9 millions

* Moyennes des crédits et réductions versées en 2021, pour des dépenses effectuées en 2020.
** Moyennes 2019 sauf pour le montant total (moyenne 2023)
Source : DGFiP

Comment savoir précisément combien vous allez toucher ce lundi ?

Un jeu d'enfant ! Connectez-vous à votre espace particulier sur impots.gouv.fr, puis rendez-vous sur votre « tableau de bord ». Si vous faites partie des plus de 9 millions de foyers concernés, un document intitulé « Impôt sur les revenus 2022 – Montant de l'avance de réductions et crédits d'impôt » figure tout en haut de votre tableau de bord. Dans ce document, le Trésor public vous indique le montant qui sera versé sur votre compte ce lundi.

Quelle montant, pour quels avantages récurrents ?

Cette avance concerne ceux qui ont touché un crédit ou une réduction d'impôt en 2022 (donc sur la base des dépenses 2021). Et elle correspond à 60% du montant dont vous avez bénéficié en 2022.

Exemple pour 600 euros de dons

Vous avez donné 600 euros aux Restos du cœur en 2021. Ce don profitant de la réduction dite « Coluche » à 75%, votre impôt 2022 a été réduit de 450 euros. Sur cette base, en estimant que vous donnez régulièrement aux associations, le fisc vous verse mi-janvier 2023 une avance de 270 euros, ce qui correspond à 60% de la réduction touchée l'an passé.

Plus précisément, le Code général des impôts (1) dispose que cet « acompte » de « 60% » est calculé sur la base d'une liste précise d'avantages reconnus comme récurrents par le législateur :

Un virement programmé pour le lundi 16 janvier

Le versement est programmé le lundi 16 janvier et pour l'immense majorité des plus de 9 millions de bénéficiaires se fera par virement bancaire. L'intitulé du virement sera « AVANCE CREDIMPOT », et il proviendra de la DGFiP Finances publiques. Le virement est effectué automatiquement « sur le compte bancaire dont les coordonnées sont mentionnées dans votre service en ligne “Gérer mon prélèvement à la source” sur impots.gouv.fr », comme le rappelle Bercy dans un communiqué.

A savoir : 221 000 foyers fiscaux concernés n'ont pas communiqué leurs coordonnées bancaires à la DGFiP et « percevront cette avance sous la forme d'une lettre-chèque qu'ils recevront par voie postale d'ici la fin du mois de janvier ».