Hier, jeudi 21 juillet, une salve de remboursements du fisc a été versée sur les comptes de millions de foyers fiscaux. Vous ne voyez rien apparaître ? Pourtant vous aviez anticipé le remboursement d'un prélèvement à la source trop élevé courant 2021 ? Pas de panique, une seconde salve de virements de DGFiP Finances publiques sera opérée le mardi 2 août.

Mémo (rapide) du b.a.-ba de l'impôt sur le revenu prélevé à la source. Si vous étiez imposable, tout au long de l'année 2021, vous avez soit été prélevé à la source sur vos salaires, pensions ou allocations ; soit été prélévé direct sur votre compte bancaire de vos acomptes mensuels ou trimestriels. Au printemps 2022, vous avez déclaré, à l'euro près, vos revenus de l'année 2021. La Direction générale des finances publiques (DGFiP) calcule alors votre impôt final, à payer en 2022 sur vos revenus 2021, tout en prenant en compte l'éventuelle avance sur les crédits et réductions de janvier 2022. Deux possibilités : soit il vous reste à payer un complément - dans ce cas rendez-vous mi-septembre - soit la DGFiP doit vous rembourser le trop-prélevé de l'année 2021.

Vous faites partie des près de 13 millions de foyers profitant d'un remboursement, coup de pouce financier bienvenu au cœur de l'été ? « Le remboursement sera effectué par virement le 21 juillet pour un grand nombre d'usagers, puis le 2 août pour la plupart des autres », détaille la DGFiP auprès de MoneyVox. « Ce virement portera le libellé REMB IMPOT REVENUS sur votre relevé bancaire et sera indiqué comme provenant de DGFiP FINANCES PUBLIQUES », complète la DGFiP dans un communiqué. Les plus rares contribuables n'ayant pas dévoilé leurs informations bancaires au fisc recevront ce remboursement par chèque, via un courrier « adressé à votre domicile dans les semaines qui viennent ».

Pourquoi deux semaines d'écarts entre les virements ?

Mais pourquoi certains en profite dès cette semaine, et d'autres doivent attendre le 2 août, soit plus de deux semaines plus tard ? L'explication est purement d'ordre technique, comme l'a détaillé la DGFiP l'été dernier : « Les deux dates des remboursements par virement (...) concernent deux rôles (fichiers d'envoi) de taxation des déclarations de revenus différents (il y a toujours plusieurs rôles de taxation compte-tenu de nos volumes). » La DGFiP ne livre pas plus d'explications et précise uniquement que ces deux fichiers sont répartis sur des « chaînes de traitement » différents, à deux « dates différentes ».

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

En bref, l'écart de deux semaines s'explique donc par les importants volumes de remboursements à traiter par la DGFiP, afin d'éviter tout « bug » lié à des embouteillages. Si vous ne voyez pas de virement intitulé « REMB IMPOT REVENUS » sur votre compte dès cette semaine alors que vous l'aviez anticipé, armez-vous d'un peu de patience : vous l'aurez le mardi 2 août, ou lors des jours suivants en cas de délai bancaire.

Impôt sur le revenu : les 5 dates à ne pas louper cet été