De nombreuses collectivités territoriales ont décidé d'augmenter le taux d'imposition sur le foncier bâti pour cette année 2022. Avec l'augmentation de la valeur locative cadastrale du logement, la hausse de la taxe foncière va ainsi dépasser les 10% dans certaines grandes villes comme Marseille ou Nantes.

La taxe foncière augmente en 2022 dans les grandes villes françaises. La hausse moyenne du taux d'imposition sur le foncier bâti atteint +1,4% sur les 192 villes de plus de 40 000 habitants selon une étude du cabinet FSL, spécialiste des finances locales, relayée par Capital. C'est quasiment trois fois plus que la hausse constatée en 2021 (+0,5%).

Les grandes villes ont été les plus promptes à se saisir du levier fiscal. Ainsi, l'augmentation atteint 1,9% en moyenne dans les communes de plus de 100 000 habitants. Elle n'est que de 0,9% dans les communes de plus petites tailles (40 000 à 100 000 habitants).

+12,7% à Marseille et + 18,8% à Mantes-la-Jolie

Des disparités existent selon les territoires. A Paris, Grenoble, Lille ou Rennes, les taux sont maintenus. Ils augmentent légèrement à Aix-en-Provence (+0,5%) ou Clermont-Ferrand (+0,9%). Mais dans d'autres villes, la hausse est vertigineuse. A Marseille, l'augmentation atteint 12,7%, à Martigues de 14,2%, à Bagnolet de 15%. A Mantes-la-Jolie (Yvelines), le taux d'imposition grimpe même de 18,8%.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Ces taux votés par les villes et les intercommunalités sont pris en compte par l'administration fiscale qui les multiplie par la valeur locative cadastrale du logement pour établir le montant de votre taxe foncière (après un abattement de 50%). Calculée en fonction de l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), la valeur locative est également en hausse cette année. En raison de la forte inflation, l'indice a progressé de 3,4% sur un an contre 0,2% l'an dernier. Résultat, la taxe foncière devrait augmenter de 11,5% sur un an à Nantes, 12,64% à Strasbourg, 15,35% à Tours et atteindre 16,54% à Marseille. Dur.

Taxe foncière : un calcul incompréhensible !