Avec le prélèvement à la source (PAS), la promesse était de ne plus avoir à se préoccuper du paiement de ses impôts. Mais ce n'est pas si simple et certains contribuables se voient réclamer un solde à payer.

Les avis d'impôt 2021 sont arrivés à la fin de l'été et, pour la plupart des gens, le compte est bon. Le montant restant à payer est soit infime soit nul, grâce à un PAS bien réglé. Autrement dit, les sommes prélevées à la source en 2020 ont été suffisantes pour payer l'impôt dû cette année. Pour d'autres en revanche, cela n'a pas marché comme prévu et il faut repasser à la caisse en cette fin d'année, en plus de supporter le PAS 2021. Cela veut dire que le PAS de 2020 n'a pas été suffisant et qu'il faut verser un complément pour solder son impôt.

Plusieurs cas de figure peuvent se présenter. Le plus courant est celui d'un changement dans votre quotient familial, qui n'aurait pas été signalé immédiatement à l'administration pour ajuster le PAS. Autrement dit, vos revenus ont augmenté et/ou votre nombre de parts a baissé, mais vous ne l'avez pas signalé au fisc en temps réel. Votre taux est donc resté calé sur la situation précédente et se révèle au final trop bas.

Mettre à jour son taux de prélèvement

Pour éviter d'être confronté à cette situation, quand par exemple un enfant quitte le foyer, il est judicieux de mettre à jour votre taux de PAS, afin que votre prélèvement reste cohérent avec votre impôt. Cette modification peut se faire sur le site des impôts, onglet « Gérer mon prélèvement à la source » ou en se rapprochant de votre centre des finances publiques. A défaut, il existera un décalage entre votre impôt et le montant prélevé à la source, qu'il vous faudra compenser en fin d'année.

Parfois, la chose était impossible à anticiper. Par exemple, si votre employeur vous verse une grosse prime en décembre, suffisante pour modifier sensiblement votre impôt. Une mise à jour de taux est inutile dans ce cas : tout a déjà été prélevé en 2020 ! Le nouveau taux, le temps qu'il soit reçu par l'employeur, ne s'appliquerait que début 2021. Ce n'est donc pas la solution. Dans ce cas, si vous souhaitez ne pas avoir de solde à régler en fin d'année, il est possible de verser spontanément une somme supplémentaire au fisc, pour compléter votre PAS de l'année. Cela peut se faire sur le site, rubrique « Gérer mon prélèvement à la source », « Gérer vos acomptes » puis « Payer immédiatement ».

Impôt sur le revenu : comment contester votre dernier avis d'imposition

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Une aide du fisc possible

En cas de changement de situation de famille (mariage, pacs, divorce, veuvage...), une mise à jour de taux est indispensable. Un versement spontané peut aussi s'avérer utile, si le changement a lieu en fin d'année et implique une hausse de l'impôt.

Dans tous les cas, sachez que si vous êtes en difficulté pour faire face au montant restant à payer, les procédures de délai de paiement, voire de remise gracieuse, existent toujours. N'hésitez pas à vous rapprocher de votre centre des finances publiques pour en bénéficier, si votre situation le justifie.

3 solutions si vous ne pouvez pas payer vos impôts