Cette année encore, de nombreux contribuables vont déclarer leurs revenus via un formulaire papier. Mais certains vont devoir patienter encore un peu avant de le recevoir chez eux.

C’est l’heure de déclarer vos revenus. Depuis jeudi 8 avril, il est possible de se débarrasser de la traditionnelle corvée du printemps. Le service de télédéclaration est ouvert sur le site impots.gouv.fr ou sur l'application impots.gouv. Mais pour ceux qui comptent faire une déclaration papier, il faut, pour certains, encore patienter. En effet, les formulaires sont distribués progressivement depuis le 6 avril. Mais l’opération va se prolonger jusqu’au 27 avril, précise le fisc.

Et c’est tout un paradoxe. Si la déclaration en ligne est en principe obligatoire, les contribuables seront toujours très nombreux à recevoir une déclaration papier. En effet, si vous êtes dans une zone blanche, c’est-à-dire que vous ne disposez pas d’accès à Internet, ou si vous ne vous sentez pas capable de remplir une déclaration dématérialisée, il est alors possible d’envoyer au fisc une déclaration de ses revenus par courrier. En 2020, près de 5 millions de foyers fiscaux ont opté pour la version papier. C’est donc plus de 10% des ménages qui n’ont pas réussi à compléter la déclaration en ligne.

Près de 15 millions de déclaration sur papier

Et cette année, 14,4 millions de déclarations sur papier vont être envoyées sur un total de 38 millions de foyers fiscaux, soit la même quantité qu'en 2020. « Nous avons décidé de maintenir l’envoi d’une déclaration papier pour les personnes qui n’ont déclaré qu’une seule fois en ligne auparavant. La période de pandémie a très certainement incité un certain nombre d’usagers, peut-être hésitants, à procéder à leur déclaration de façon numérique. Nous avons considéré que cette première déclaration numérique ne valait pas nécessairement adhésion définitive des usagers. C’est la raison pour laquelle nous attendons qu’il y ait deux déclarations en ligne consécutive pour retirer et supprimer l’envoie papier aux usagers concernés », a expliqué jeudi 8 avril Olivier Dusspot, le ministre délégué en charge des Comptes publics lors du lancement de la campagne de déclaration des revenus.

Les 4 surprises qui vous concernent pour la déclaration 2021

Dans le contexte particulier de la crise sanitaire, le fisc va se montrer particulièrement clément pour celles et ceux qui souhaitent faire leur déclaration sur papier plutôt qu’en ligne. En effet, en théorie, tout contribuable qui est en mesure de faire sa télédéclaration mais qui choisit délibérément la version papier est passible d’une amende de 15 euros par document exigible. Selon le ministre, les inspecteurs des impôts feront preuve de mansuétude avec cette obligation.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Mais l’un des inconvénients de la déclaration papier, c’est que vous avez moins de temps pour déclarer. La date limite est fixée au 20 mai à minuit mais s’étend jusqu’au 8 juin pour la déclaration en ligne.

Les dates limites de la déclaration de revenus

En revanche, tout comme les télédéclarants éligibles, les déclarants papiers peuvent aussi bénéficier de la déclaration automatique. Ce nouveau mode déclaratif, introduit l'an dernier, consiste simplement à vérifier la justesse et l'exhaustivité des informations pré-indiquées par l'administration fiscale. Si tout est bon, le contribuable n'a rien à faire, ni à envoyer au fisc. Par contre, en cas de correction à apporter, le contribuable doit compléter et signer la déclaration automatique selon les modalités habituelles.