Malgré le bouclier tarifaire du gouvernement, le prix du tarif réglementé de vente de l'électricité d'EDF va augmenter de 15% à compter du 1er février, un mois après la hausse de celui du gaz. Mais peut-être avez-vous intérêt à changer d'option pour limiter l'impact sur votre facture.

Au 1er février 2023, les tarifs réglementés de l'électricité (TRV) d'EDF vont augmenter de 15% après une hausse limitée, en théorie, à 4% depuis octobre 2021, grâce à la mise en place du bouclier tarifaire. Concrètement, à partir du mois prochain, cela va se traduire par une hausse moyenne de l'ordre de 20 euros par mois pour les 21,8 millions de ménages qui se chauffent à l'électricité et sont titulaires d'un contrat au TRV ou indexé sur eux, selon les calculs du gouvernement.

Pourtant, il faut se méfier des moyennes. Récemment, la start-up Lite a estimé la hausse des prix de l'électricité à 5,4% - avec des pics à 11% selon le contrat souscrit- au lieu des 4% annoncés lors de la mise en place du bouclier tarifaire. Une situation qui devrait encore se reproduire cette année avec la hausse de 15% des TRV le mois prochain.

Des hausses de 25% à venir contre 15% annoncées

« Il est fort probable que les écarts constatés en 2022 demeurent, car les constats réalisés sur les règles de calcul sont délicats à régler », souligne le fondateur de Lite, Rémy Rousset. En clair, si la hausse officielle est de 15%, certains clients verront leur facture grimper « de 20 ou 25%, même avec les TRV d'EDF ou avec un contrat indexé sur les TRV chez un fournisseur alternatif », prévoit l'expert auprès de MoneyVox.

Pour autant, les associations de défense des consommateurs le répètent : contrairement aux offres de marché, les tarifs réglementés restent la solution la plus protectrice pour le consommateur au moment où le marché de l'énergie est très volatil. Dans ce contexte, MoneyVox s'est penché, avant que la Commission de régulation de l'énergie ne publie les barèmes tarifaires applicables au 1er février, sur les différentes options des TRV auxquelles peuvent souscrire les clients d'EDF : base, heures pleines – heures creuses ou Tempo.

Elles proposent, à ce jour, des prix aussi avantageux que les offres indexées sur les TRV des fournisseurs alternatifs Alpiq ou TotalEnergies, également bien placées dans le comparateur tarifaire du médiateur de l'énergie.

Option Base

C'est quoi ? L'option Base propose un prix du kilowattheure à 0,1740 euro TTC identique 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Côté abonnement, 11,36 euros TTC par mois pour un compteur avec une puissance de 6kVA, 14,18 euros pour 9 kVa et 17,02 euros pour 12 kVa, soit les trois puissances les plus utilisées par les consommateurs particuliers.

Tarif réglementé de l'électricité à compter du 1er août 2022 (barème TTC) - option Base
Puissance du compteurAbonnement mensuelPrix par kWh
3 kVA8,65 €0,1740 €
6 kVA11,36 €
9 kVA14,18 €0,1740 €
12 kVA17,02 €
15 kVA19,71 €

L'option Base s'adresse aux clients d'EDF - 11,8 millions en France en 2022 ! - qui ont peu d'appareils électriques et qui ne peuvent pas optimiser leur consommation en fonction des heures de la journée.

Quel prix en 2022 ? Les abonnés à l'option Base ont subi les plus fortes augmentations selon les calculs de Lite. La hausse du prix de l'électricité avec ce contrat a plutôt été comprise entre 6 et 9%, selon la puissance du compteur utilisée.

Quel prix en 2023 ? Sur la base d'une hausse de 15%, l'impact moyen sur la facture devrait être de 20 euros par mois, soit 240 euros par an. Mais si vous vivez dans une passoire énergétique, la même hausse peut représenter plus de 500 euros supplémentaires par an. Par contre, le prix de l'abonnement ne devrait pas changer en 2023.

Heures pleines - heures creuses (HP/HC)

C'est quoi ? Pour 10,7 millions de clients d'EDF qui ont choisi cette option, la journée de 24 heures est découpée en tranches. Sur ce temps, le prix du kWh est avantageux 8 heures par jour, ce sont les heures creuses. Cette option est conseillée notamment aux logements équipés d'un ballon d'eau chaude ou si vous avez la possibilité de faire fonctionner machine à laver et/ou lave-vaisselle pendant ces créneaux avantageux.

Si vous optez pour ce contrat, le prix du kWh en heures pleines est de 0,184 euro, et celui des heures creuses est de 0,147 euro. L'abonnement est lui à 11,84 euros par mois pour 6kVA, 15,26 euros pour 9 kVa et 18,67 euros pour 12 kVa.

Tarif réglementé de l'électricité à compter du 1er août 2022 (barème TTC) - option heures creuses
Puissance du compteurAbonnement mensuelPrix par kWh
Heures pleinesHeures creuses
3 kVA(non disponible)
6 kVA11,84 €0,1841 €0,1470 €
9 kVA15,26 €
12 kVA18,67 €
15 kVA21,81 €

Le client ne peut pas choisir sa plage horaire et les périodes où la consommation est la plus soutenue, c'est-à-dire le matin entre 6h et 8h, le midi et le soir entre 17h et 20h, sont obligatoirement en heures pleines.

Quel prix en 2022 ? Les ménages aux tarifs HP/HC sont ceux qui ont subi les plus faibles augmentations, autour de 3,5% selon les calculs de Lite. Néanmoins, en raison des modalités de calcul, plus la part de consommation en heures creuses était importante... plus le tarif a augmenté.

Electricité : l'option heures creuses permet-elle des économies sur votre facture EDF ?

En 2022, « il fallait consommer plus d'un tiers de sa consommation en heures creuses » pour que ce contrat soit valable, explique le médiateur de l'énergie à MoneyVox. A consommation identique, le gain par rapport à une option Base est d'une quarantaine d'euros, selon la répartition de la consommation.

Quel prix en 2023 ? Si l'abonnement ne devrait pas bouger en 2023, c'est encore le niveau de votre consommation qui va jouer sur le niveau de la facture puisque les TRV vont grimper de 15%.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

Offre Tempo

C'est quoi ? Tempo était l'offre favorite gouvernement en 2022 ! Dite d'effacement tarifaire. Tempo est composée de jours blancs, bleus rouges qui ont séduit 220 000, clients en 2021. Sur la base du système heures pleines (6h-22h) - heures creuses (22h-6h), ce contrat permet de faire varier les tarifs de l'électricité selon les jours de l'année et les heures d'utilisation.

Quel prix en 2022 ? 300 jours par an, vous payez peu, autour de 8 centimes le kilowattheure (kWh) en heures creuses (HC) et 12 centimes en heures pleines (HP). Il y a aussi 43 jours blancs entre le 1er septembre et le 31 août où le prix est compris entre 11 centimes (HC) et 16,5 centimes (HC). Mais 22 jours par an sont rouges et vous payez plein pot ! 55 centimes le kWh, soit trois fois le niveau des tarifs réglementés de l'électricité actuels en heures pleines, mais uniquement 13 centimes en heures creuses.

Tarif réglementé de l'électricité à compter du 1er août 2022 (barème TTC) - option Tempo
Puissance du compteurAbonnement mensuelPrix par kWh
Heures pleinesHeures creuses
9 kVA14,82 €0,1272 € (bleu)
0,1653 € (blanc)
0,5486 € (rouge)
0,0862 € (bleu)
0,1112 € (blanc)
0,1222 € (rouge)
12 kVA18,21 €
15 kVA20,65 €

Avec Tempo, EDF propose un vrai bonus au regard des prix pratiqués pour les autres contrats. Avec Tempo, vous bénéficiez d'une baisse de 30% sur le prix des heures pleines et de 41% sur le prix TTC des heures creuses les 300 jours bleus de l'année. Les jours blancs la ristourne passe à 10 et 24%. Enfin, les jours rouges - qui pourront monter à 30 par an contre 22 auparavant - le prix reste plus élevé, jusqu'à trois fois en heures pleines. En heures creuses, il reste 16% moins cher.

Selon les calculs du gouvernement, une famille qui dépense en moyenne 1 500 euros par an en option Base ou HP/HC pourrait ainsi économiser jusqu'à 450 euros en passant à l'offre Tempo.

L'abonnement minimum pour profiter de Tempo correspond à une puissance de compteur Linky de 9kWA, soit un prix de 14,82 euros par mois.

Electricité : jusqu'à 450 euros de rabais sur votre facture, la promesse de l'offre Tempo d'EDF

Quel prix en 2023 ? Même si l'option Tempo ne sera pas épargnée par la hausse des tarifs réglementés en février, EDF espère convaincre 5 millions de clients de souscrire à cette offre.

Quelle option du tarif réglementé choisir ?

Option Base

+ Un tarif clair, quelle que soit la façon dont vous consommez votre électricité : jour, nuit, week-end.

- Une hausse moyenne de 15% en février à anticiper sur la facture EDF, sauf à réduire sa consommation.

Option Heures pleines - heures creuses

+ Un gain financier possible avec une consommation adaptée à l'offre ! Pour baisser sa facture, il faut faire fonctionner certains appareils énergivores (lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge) sur les heures creuses. A partir d'une répartition équivalente en heures pleines - heures creuses, cette option est avantageuse mais les gains limités à quelques dizaines d'euros.

- Le tarif des heures heures creuses risque d'être davantage impacté et cette option demande de pouvoir organiser sa consommation ou d'acheter des appareils électroménagers programmables.

Offre Tempo

+ Un gain financier possible qui peut grimper à 450 euros par an.

- Des jours où vous payez très cher ! Nécessité d'avoir une solution alternative de chauffage comme une cheminée, même si le bois de chauffage est lui aussi très cher.