Vous faites partie du demi-million de Français ayant participé à la privatisation de l’ex Française des Jeux ? Si vous avez conservé votre mise, vous toucherez vos « actions gratuites » ce mardi 25 mai 2021.

Onze pour le prix de dix ! Telle était la promesse de Bercy au moment de vendre 52% du capital de la FDJ, à l’automne 2019. Pour 10 actions achetées, chaque investisseur individuel se voyait promettre 1 action gratuite. A condition de respecter une règle : conserver ce lot de 10 actions pendant 18 mois. Pour rappel, ces actions « initiales » étaient limitées puisqu’il n’était pas possible d’acheter plus de 2 300 euros d’actions « FDJ Promesses », l’État ayant choisi de plafonner le nombre d’actions vendues par personne afin d’assurer le succès « populaire » de l’opération.

Le décompte des 18 mois était lancé à partir du « règlement-livraison de l’offre à prix ouvert le 22 novembre 2019 ». La période de 18 mois a près fin ce lundi « 24 mai 2021 inclus », comme l’explique le groupe FDJ dans un communiqué diffusé le 12 mai dernier. Si vous avez conservé votre mise (ou une partie de votre mise), vous n’avez rien à faire : « Cette attribution est automatique et gratuite. Les actions complémentaires ainsi remises seront inscrites aux comptes titres des actionnaires éligibles en date du [mardi] 25 mai 2021. »

Seulement pour les actions « FR0013457272 »

Pour vous y retrouver, si jamais vous avez vendu une partie puis réinvesti, etc., la FDJ rappelle que les actions achetées lors de la fenêtre de réservation (alors « FDJ Promesses »), avant l’introduction en bourse, porte un code ISIN spécifique : FR0013457272. Seuls les actionnaires individuels ayant des lots de 10 actions avec de code reçoivent des actions gratuites : 1 action gratuite pour 10 actions FR0013457272. Donc 10 actions gratuites si vous aviez réservé 100 actions FDJ, pour 1 950 euros à l’époque, le prix de l’action ayant été fixé à 19,50 euros pour les actionnaires individuels ayant participé à l’ouverture du capital en novembre 2019. Si vos actions FR0013457272 ne sont pas un multiple de dix, alors c’est votre « intermédiaire financier » qui doit vous indemniser en conséquence « dans un délai de 30 jours » (1).

Les actions gratuites ainsi distribuées proviennent du capital de la FDJ détenu par l’État. Bercy avait compartimenté des actions destinées à être distribuées gratuitement : la distribution effectuée ce mardi n’aura donc aucune incidence spécifique sur le capital. Il s’agit uniquement d’un transfert de propriété de l’État aux actionnaires individuels concernés. Passé le versement des actions gratuites, toutes les actions FDJ auront le même code ISIN : FR0013451333.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Une action gratuite valant le double de la valeur initiale

Ceux qui ont maintenu leur investissement sur la durée vont être récompensés de leurs 18 mois de patience : le titre FDJ navigue autour de 45 euros depuis le 20 mai. Plus du double de la mise initiale de 19,50 euros pour les particuliers ! Leur mise de départ a donc plus que doublé. Ils obtiennent des actions gratuites d’une valeur deux fois supérieure à la valeur d’introduction. Et ce sans oublier le dividende (0,45 euro par action) versé en juin 2020, en attendant le dividende 2021…

2,8 millions d'actions FDJ gratuites

Dans un communiqué diffusé mardi soir, Bercy annonce avoir « attribué aujourd’hui 2 777 526 actions gratuites aux actionnaires particuliers de l’entreprise ayant conservé leurs titres 18 mois (...) Ce sont ainsi 27,8 millions d’actions FDJ souscrites par des particuliers lors de l’introduction en bourse et conservées depuis qui ont bénéficié de cette attribution ».

(1) Extrait du communiqué du groupe FDJ : « Si un actionnaire ne détient pas un multiple de dix actions, celles formant ‘‘rompus’’ seront vendues sur le marché par son intermédiaire financier qui l’indemnisera à hauteur du nombre de rompus détenus, dans un délai maximum de 30 jours après attribution des actions complémentaires. »