Le montant du dividende qui sera versé fin juin aux investisseurs de la Française des Jeux (FDJ) est beaucoup plus faible que prévu. L'assemblée générale des actionnaires a validé jeudi cette décision de la direction.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

La mauvaise nouvelle a été confirmée jeudi. L'assemblée générale des actionnaires de la FDJ a entériné la forte réduction du dividende qui sera versé fin juin. La direction du groupe avait en effet proposé à la mi-mars une baisse de 30% à 0,45 euro par action au regard des incertitudes engendrées par la crise du Covid-19. Les investisseurs ont donc décidé de valider ce choix. Au total, 86 millions d’euros de dividendes seront ainsi distribués.

L'entreprise a indiqué mercredi dans un communiqué que le confinement avait entraîné une chute de chiffre d'affaires de 200 millions d'euros « correspondant à une baisse de près de 60% des mises sur cette période ». Dès le début de la crise, elle a annoncé la mise en œuvre d'un plan d’économies de plus de 80 millions d’euros sur l’ensemble de l’exercice 2020, soit plus de 10% de ses coûts fixes annuels.

La baisse du dividende servi n'est pas une bonne surprise pour les quelque 500 000 particuliers actionnaires qui avait été attirés par la promesse du groupe de distribuer 80% de ses bénéfices sous forme de dividendes sur la période 2020-2025. Mais ils peuvent savourer en voyant la valeur de l’action FDJ : 31 euros ce vendredi à 15h alors que le prix d’achat lors de l’introduction était de 19,50 euros. C'est un bond d'environ 60% en huit mois !