psa

Votre banque va-t-elle vraiment maintenir les dividendes promis avec le coronavirus ?

Valise de billets
© madguy - Fotolia.com

En début d’année, les banques et les assureurs prévoyaient majoritairement d'augmenter les dividendes par action versés au titre de 2019. Avec l’épidémie de coronavirus, les établissements financiers vont-ils revenir sur leur promesse ?

Face à l’épidémie de Covid-19, qui va peser sur le chiffre d’affaires des entreprises de toutes tailles, plusieurs sociétés cotées ont annoncé qu’elles allaient revenir sur les promesses de dividendes formulées en début d’année. C’est le cas d’Airbus.

L’avionneur européen a prévenu lundi ses actionnaires qu’il ne proposera finalement aucun versement de dividende, au titre des bénéfices de 2019, durant l’assemblée générale de mai prochain. Intialement, Airbus prévoyait de distribuer 1,4 milliard d’euros, soit 1,80 euro par titre. En Europe, Lufthansa, H&M ou encore Electrolux ont fait savoir qu’elles s'abstiendraient également.

Même décision pour les pétroliers. Total et Shell ont par exemple aussi décidé de suspendre leur rachat d’actions au titre de 2019. Grâce à ces mesures, ces deux sociétés « vont réduire leurs dépenses respectivement de 2 et 5 milliards d’euros et donc préserver leur trésorerie », commente Antoine Fraysse Soulier, responsable de l'analyse de marchés chez eToro.

Statu quo des banques et des assureurs

Qu’en est-il des banques ? Ces dernières avaient, en effet, annoncé des politiques de redistribution plutôt généreuses suite à la publication de leurs résultats financiers de 2019. Ainsi, BNP Paribas, notamment, prévoyait de distribuer 50% de son bénéfice net à ses actionnaires, soit 3,10 euros par action (+2,6% par rapport à l’année dernière). Quant à Société Générale, bien qu’ayant enregistré des performances maussades en 2019, le groupe avait décidé de maintenir inchangé son dividende par action, à 2,20 euros, portant ainsi le taux de distribution à 72% de son bénéfice net.

Manifestement, le coronavirus - qui risque de mettre en difficultés les banques si l’activité économique reste atone trop longtemps - ne change pour l’heure pas la donne. Les banques restent dans l'expectative. « A ce jour, nous n’avons pas fait d’autre communication ni donné davantage de détail à ce sujet, l’assemblée générale se tenant en mai », nous indique la communication de la Société Générale. D’après nos informations, BNP Paribas n'envisage pas à ce stade de changer ses plans. La banque soumettrait comme prévu un dividende par action rehaussé lors de l’assemblée générale d’actionnaires en mai prochain. Il en va de même pour le Crédit Agricole : « Notre dividende est déjà provisionné donc la solvabilité affichée par le groupe tient compte du paiement du dividende annoncé », nous indique la service presse du Crédit Agricole SA.

Dividende par action prévuRendement du dividende (1)Taux de distribution (2)
BNP Paribas3,10 € (+2,6%)11%50%
Crédit Agricole0,70 € (+1,4%)10%47%
Société Générale2,20 € (+0%)14%72%
Natixis0,31€ (+3%)11%55%
Allianz9,6 € (+6,6%)6%51%
AXA1,43 € (+7%)8%95%
(1) dividende / prix de l'action à l'ouverture des marchés ce 25 mars 2020
(2) dividende par action / résultat net par action

Côté assureurs, AXA fait également le choix du statut quo. « Je vous confirme que lors de notre prochaine AG en avril, parmi les résolutions soumises au vote des actionnaires, il sera notamment proposé l’approbation d’un dividende de 1,43 euro par action. Ce dividende serait mis en paiement le 13 mai 2020 », confirmait ainsi à MoneyVox la communication de l’assureur le 23 mars dernier.

Mais la récente intervention de Bruno Le Maire pourrait faire bouger les lignes. Mardi sur franceinfo, le ministre de l’Economie a en effet appelé les sociétés cotées à faire preuve de modération sur le versement des dividendes. En cette période de crise, « tout l'argent doit être employé pour faire tourner vos entreprises, pour s'assurer qu'elles redémarrent dans de bonnes conditions et pas pour verser des dividendes », a ainsi souligné le ministre.

Partager cet article :

© MoneyVox / MEF / Mars 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 26 mars 2020 à 11h36 - #1Séquoia
  • Homme
  • 50 ans

Parts sociales ... j espère un petit quelque chose je viens d en prendre dans deux banques mutualistes pour près de 12 K . Assemblées générales reportées . C Mutuel et agricole

Trouvez-vous ce commentaire utile ?01

Ajouter un commentaire