psa

Krach boursier : faut-il de nouvelles mesures de protection pour les épargnants ?

Bourse
© Eisenhans - stock.adobe.com

Onze personnalités influentes du secteur financier réclament « des mesures de protection pour les épargnants » afin de les aider à faire face à la crise boursière provoquée par l’épidémie de coronavirus.

La crise sanitaire et économique éclipse - en partie - la crise boursière. Extrêmement volatile ces derniers jours, le CAC40 a tout de même perdu plus de 30% en 2020 ! Monté à plus de 6 100 points mi-février, il a chuté sous les 3 800 points à la mi-mars, et navigue désormais de façon très inconstante autour des 4 000 points.

Dans ce contexte, onze personnalités influentes du monde de l’épargne (1) ont publié un communiqué commun dans lequel elles appellent à des mesures protégeant les investisseurs particuliers. Première demande : l’arrêt temporaire des cotations en continu, pour privilégier « un ou deux fixings journaliers » et éviter les « allers-retours spéculatifs » sur une même journée. Ils réclament aussi « une vigilance particulière » des intermédiaires financiers « sur leurs obligations de conseil ou devoir de vigilance » sur l’ensemble des outils très spéculatifs (warrants, certificats, recherches de bonnes affaires en achetant à contre-courant…).

Economistes, représentants de fédérations d’épargnants ou d’investisseurs, journalistes ou encore avocats, les onze signataires de ce communiqué sont d’ailleurs pour la plupart membres de la commission consultative « épargnants » de l’Autorité des marchés financiers (AMF), le gendarme boursier, ou du la commission consultative « pratiques commerciales » de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), le gendarme bancaire.

Lire aussi : Krach boursier : comment investir quand on n'y connaît rien (ou presque)

(1) Jean Berthon, président du Gaipare, Thierry Bonneau, professeur à l’Université Panthéon–Assas, Hervé Chefdeville, président de l’APAI, Loïc Desmouceaux, président de la FAS, Loïc Dessaint, directeur général de Proxinvest, Hélène Feron-Poloni, avocate, Jean-François Filliatre, directeur éditorial de Marchés Gagnants, Colette Neuville, présidente de l’ADAM, Caroline Ruellan, présidente fondatrice de SONJ Conseil, Laurence Scialom, professeur à l’Université de Paris-Nanterre et Aldo Sicurani, délégué général de la F2iC.

Partager cet article :

© MoneyVox / BL / Mars 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire