Plan du site Rechercher

Coronavirus : le régulateur demande de la transparence aux sociétés cotées en bourse

Façade de l'AMF
© BL / cBanque

L’Autorité des marchés financiers (AMF), le régulateur de la bourse, rappelle aux entreprises cotées qu’elles ont l’obligation d’informer le public sur leur exposition aux conséquences économiques de l’épidémie de coronavirus.

Inquiétant sur le plan sanitaire, le nouveau coronavirus COVID-19 l’est également sur le plan économique. L’épidémie qui sévit depuis la fin 2019 a en effet des impacts importants sur la production, la consommation et les transports. En clair, le virus entraîne un ralentissement de l’économie mondiale qui inquiète les marchés : la Bourse de Paris vient ainsi de connaître sa pire semaine depuis 2008.

Dans ce contexte, l’Autorité des marchés financiers (AMF), en charge de la régulation de la bourse en France, vient de publier un communiqué. Elle rappelle aux sociétés cotées leur obligation de transparence sur leur exposition aux conséquences de l’épidémie. « (…) Toute connaissance d’un impact important de l’épidémie sur l’activité, la performance ou les perspectives notamment doit être communiquée sans délai », explique le régulateur.

Cette communication, destinée à « garantir l’égalité d’accès à l’information par les investisseurs », peut prendre la forme d’un communiqué de presse, accompagnant par exemple la publication des résultats annuels de l’entreprise. La « description des principaux risques et incertitudes » doit également être intégrée au rapport financier annuel, qui doit être déposé auprès de l’AMF avant le 30 avril 2020.

Lire aussi : faut-il craindre des pénuries dans les supermarchés avec le coronavirus ?

Partager cet article :

© MoneyVox / VM / Mars 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox