L’Autorité des marchés financiers « met en garde le public contre le démarchage agressif » surnommé « boiler room », ou « technique de la bouilloire ».

L’AMF annonce ce vendredi avoir reçu des signalements « indiquant que des recommandations d’achat suspectes sont actuellement émises sur des actions cotées sur Euronext Access ». Selon l’AMF, ces recommandations « pourraient se baser sur des informations fausses ou trompeuses et/ou dissimulent des conflits d’intérêts existants », ce qui pourrait constituer des infractions pénales.

L’AMF suspecte les fraudeurs d’utiliser la « technique de la bouilloire ». Le principe ? Des démarcheurs contactent des particuliers, souvent par téléphone, en se faisant passer pour une société de courtage ou une société de gestion d’actifs. Ils leur vantent alors « le potentiel d’un actif dans lequel elle détient des intérêts » : « En utilisant des tactiques agressives de vente et en promettant des rendements élevés, l’objectif des manipulateurs est d'inciter à investir dans l’actif concerné pour leur permettre de céder leurs titres à un cours élevé. »

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

L’AMF déconseille donc de suivre les conseils de ces démarcheurs, et en profite pour rappeler quelques règles de base, parmi lesquelles : vérifier l’immatriculation de l’interlocuteur se présentant comme intermédiaire financier, ne pas donner suite en l’absence d’agrément ou d’immatriculation, n’investir que « dans ce que vous comprenez », etc.