Dans son étude annuelle, le comparateur Assurland annonce une stabilisation des primes d'assurance entre 2020 et 2021 avec une moyenne de 611 euros par an en France. Des écarts importants sont toutefois observés selon la région habitée mais aussi l'âge des conducteurs et la marque du véhicule. Les 18-25 qui habitent en Ile-de-France sont ceux qui paient le plus cher dans l'Hexagone.

Si les tarifs français d'assurance auto ont augmenté de 16% entre 2010 et 2020, ils se sont stabilisés entre 2020 et 2021 pour atteindre une moyenne de 611 euros par an. C'est du moins ce que pointe l'étude annuelle du comparateur Assurland, relayée mercredi 20 avril par nos confrères de L'Argus.

Cette stabilisation est en partie due à la crise sanitaire et aux restrictions de circulation, qui ont entraîné une baisse des accidents mortels sur les routes de l'Hexagone. Selon Assurland, cette tendance devrait d'ailleurs perdurer en 2022.

L'Ile-de-France, la région la plus chère

Le comparateur pointe toutefois du doigt les disparités qui subsistent, notamment, en fonction de l'emplacement géographique. Ainsi, l'Ile-de-France conforte sa position de région la plus chère de France avec une augmentation des primes de 5,3% en un an. Elle est la seule région à avoir vu le nombre de morts sur ses routes augmenter de 9% en 2021.

Selon l'étude, les Franciliens doivent donc dépenser 729 euros en moyenne pour leur assurance auto contre 642 euros pour les Provençaux, 616 euros pour les Auvergnats, 611 euros pour les habitants des Hauts-de-France, 572 euros pour les Occitans, et 540 euros pour les Normands.

Les Bretons en bas du classement

Les Bretons, eux, peuvent se réjouir. Ils arrivent à la dernière place du classement. Ce sont eux qui paient le moins cher leur assurance auto : 484 euros. Par ailleurs, la région à avoir connu la plus forte baisse est les Pays-de-la-Loire avec une diminution des coûts de 9% en un an. Il faut débourser en moyenne 496 euros pour faire assurer son véhicule.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 100 € par an grâce à notre comparateur en ligne

L'âge entre également en compte. Les 18-25 ans doivent débourser plus d'argent puisque considérés comme « à risque » par les assureurs. Leur prime d'assurance dépasse la barre des 1 000 euros en raison notamment de la surprime « jeune conducteur » qui passe de 100% la première année à 25% la troisième année. Dès 26 ans, les prix deviennent plus abordables. Ils remontent ensuite pour les plus de 76 ans.

Il vaut mieux rouler en Dacia qu'en Hyundai

Enfin, le type de véhicule est un facteur décisif. Plus il est cher et puissant, plus l'assurance adaptée risque d'être coûteuse. D'après Assurland, c'est la marque Dacia qui est la moins onéreuse à couvrir. Elle devance Subaru, Suzuki et Mitsubishi. Les notes les plus salées sont pour les conducteurs de véhicules Ford, SsangYong et Hyundai.

Le comparateur rappelle enfin que l'option « tous risques » engendre un surcoût moyen de plus de 50 euros par rapport aux autres types de contrats. Selon Assurland, une assurance « au tiers » agrémentée d'options adaptées peut être une solution à privilégier.

Comparez les assurances auto