Votre bulletin de salaire fait peau neuve. Depuis le 1er janvier 2022, certaines lignes doivent apparaître de façon plus lisible sur votre fiche de paie : le montant du salaire net imposable, le montant de l'impôt sur le revenu prélevé à la source et le montant des heures supplémentaires ou complémentaires exonérées d'imposition.

Pour faciliter la lecture mais surtout le remplissage de votre déclaration de revenus, un nouvel arrêté impose à partir du 1er janvier 2022, des modifications de présentation de votre buleltin de paie. Vous l'avez peut-être déjà remarqué mais votre employeur doit désormais inclure dans une cartouche dédiée comme le montre la capture d'écran ci-dessous :

  • le montant du salaire net imposable,
  • le montant de l'impôt sur le revenu prélevé à la source,
  • le montant des heures supplémentaires ou complémentaires exonérées d'imposition.
Jusqu'à 140 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Pour ce dernier point, alors que cette ligne ne mentionnait auparavant que la part employeur, elle est complétée de la part salarié.

Salaire : 7 astuces de pros pour bien négocier votre augmentation 2022

Par ailleurs, le montant annuel cumulé de ces trois valeurs doit également être mentionné « au titre des périodes comprises entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année à laquelle ils se rapportent », précise l'arrêté.

Modèle de bulletin de salaire avec prélèvement à la source
Capture d'écran du Journal Officiel

L'arrêté du 23 décembre 2021 modifie celui du 25 février 2016 fixant les libellés, l'ordre et le regroupement des informations figurant sur le bulletin de paie mentionnées à l'article R. 3243-2 du code du travail. Cet arrêté a pour but de vous faciliter la lecture mais aussi votre déclaration de revenus.

Primes, télétravail, ticket resto, transport... Ce qu'il faut négocier (en plus du salaire)