Plan du site Rechercher

Quels pays d'Europe fixent des plafonds de paiement en liquide ?

  • Par
  • ,
Une personne donnant des billets à une autre personne
© igor - Fotolia.com

A l’approche des vacances d’été, le Centre européen de la consommation, association basée en Allemagne, fait un point sur les limites de montant des paiements en espèces dans les différents pays d’Europe. Histoire d’éviter les mauvaises surprises au moment de régler son hôtel en Italie, ou d’acheter une voiture en Allemagne.

21 : c’est le nombre de pays européens dont la réglementation limite le montant des achats pouvant être réglés en espèces. La France est l’un d’eux : la limite est fixée à 3.000 euros pour les résidents et 15.000 euros pour les non-résidents, et passera à 1.000 et 10.000 euros à compter du 1er septembre 2015.

Lire aussi : Les paiements en liquide limités à 1.000 euros par Bercy au 1er septembre 2015

L’Espagne aussi différencie ses plafonds en fonction du statut du payeur : 2.500 euros pour les résidents, 15.000 euros pour les non-résidents. La Pologne, elle, fixe la limite à 15.000 euros pour tout le monde. Mais d’autres pays ont des réglementations plus restrictives. La palme revient à deux des destinations préférées des touristes français. Le Portugal et l’Italie limitent en effet à 1.000 euros les paiements en liquide. Attention donc au moment de régler sa location ou sa note d’hôtel. Ces deux pays faisant partie de l’Espace unique de paiements en euros (SEPA), il est toutefois possible de régler, facilement et sans surcoût, par carte bancaire ou par virement.

En Grèce, cette limite est de 1.500 euros, sauf dans le cas de l’achat d’une voiture. Elle est de 2.260 euros (10.000 RON) en Roumanie, de 3.000 euros en Belgique (sauf achat d’un bien immobilier, où les espèces sont prohibées), de 5.000 euros en Slovaquie, de 7.668 euros (15.000 Lev) en Bulgarie et de 13.000 euros (350.000 couronnes) en République tchèque.

Pas de limite en Allemagne et au Luxembourg

D’autres pays ont choisi de ne pas légiférer sur la question du plafond. C’est le cas de la Finlande, de l’Estonie, de l’Irlande, de la Suède, de la Hongrie et des Pays-Bas. Toutefois, explique le Centre européen de la consommation dans un communiqué, « les professionnels [de ces pays] peuvent refuser les paiements en espèces à partir d’une certaine somme (Suède) ou à partir d’un certain nombre de pièces (pas plus de 50 pièces en Finlande) ou avec un billet d’un montant trop élevé ».

Enfin, l’Allemagne, le Luxembourg, l’Autriche, la Slovénie, Malte, Chypre, l’Islande, la Lituanie et la Lettonie ne limitent pas les achats en liquide. Attention toutefois : « si vous voyagez dans l’Union européenne avec plus de 10.000 euros en espèces, valeurs ou titres, vous devez en principe déclarer ces sommes », rappelle le Centre européen de la consommation.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juin 2015

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox