La retraite de base devrait être augmentée de 4% à l'été 2022, après l'étude d'un projet de loi par les députés. La plupart des caisses de retraite complémentaire ont déjà annoncé qu'elles ne suivraient pas ce mouvement. Seule la caisse des notaires a prévu de jouer le jeu en augmentant les pensions.

La retraite de base des Français devrait obtenir un coup de pouce de 4% cet été. Cette augmentation interviendra dans le cadre d'un projet de loi pouvoir d'achat, discuté mi-juillet par les députés. Elle concernera tous les retraités, à l'exception des avocats qui ont leur propre régime, rapporte Capital.

Mais rien n'a encore été décidé concernant la retraite complémentaire. C'est en effet à chaque régime de retraite et non à l'État de décider – ou non – d'une revalorisation. L'Agirc-Arrco, principal régime complémentaire des salariés du privé, a déjà annoncé qu'aucune revalorisation n'aurait lieu cet été. Elle interviendra comme chaque année au 1er novembre.

Retraite : quel sera le nouveau montant de votre pension grâce à la revalorisation de juillet ?

Le secteur de la santé dit non

Pour les fonctionnaires, le régime de retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP) et l'Ircantec (pour les contractuels) n'ont également prévu aucune augmentation. Les retraités du secteur libéral ne doivent pas non plus s'attendre à voir augmenter leur retraite complémentaire. C'est à chaque caisse de décider si une revalorisation exceptionnelle est possible en dehors du calendrier.

La Carmf, caisse de retraite des médecins, a de son côté indiqué qu'elle ne peut pas « augmenter les charges sans augmenter les cotisations ». Même constat pour les pharmaciens, les chirurgiens-dentistes et les sages-femmes. La prochaine hausse interviendra donc en début d'année prochaine, comme d'habitude, après un niveau décidé fin 2022.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Une exception est à noter au sujet de la revalorisation des retraites complémentaires. Elle vient de la caisse des notaires, qui a indiqué qu'elle suivrait l'augmentation décidée par le gouvernement. Aucun taux n'a encore été fixé. Comme d'autres régimes, la caisse des notaires attend que la nouvelle loi soit adoptée pour prendre une décision.

Revalorisation exceptionnelle des retraites : quelle part de votre pension est concernée ?