Vous épargnez chaque mois sur un livret d'épargne et vous souhaitez mettre votre argent sur des placements à impact social et environnemental. Alors quelles sont vos options ? Voici la liste des livrets bancaires solidaires.

À l'occasion de la semaine de la finance solidaire qui se déroule du 7 au 14 novembre, on se pose la question : comment donner un sens à mon épargne ? Quels placements à impact social et environnemental choisir ? Si l'assurance vie, l'épargne retraite ou encore l'épargne salariale offrent la possibilité d'investir dans des fonds verts (ISR, labellisés Finansol ou Greenfin), ce ne sont pas les seules options. Les livrets bancaires solidaires sont accessibles à tous les portefeuilles. Autre avantage : votre argent reste disponible à tout moment et un simple virement vers votre compte courant vous permet de le récupérer en cas de besoin.

Le livret développement durable et solidaire (LDDS)

Depuis 2020, le classique Livret développement durable (LDD) est devenu vraiment solidaire d'où son acronyme LDDS. Une partie de l'encours collecté de ce livret réglementé, faux jumeau du Livret A rémunéré à 2% net depuis le 1er août, sert donc à financer des PME françaises et l'économie sociale et solidaire (ESS), ainsi que les travaux d'économie d'énergie dans les logements anciens. Mais selon l'UFC-Que-Choisir, cette part représente moins de 30% des encours du LDDS, soit environ 40 milliards d'euros sur les 130 milliards d'euros déposés sur les LDDS à la fin septembre. L'association des consommateurs estime par ailleurs que les obligations des banques sont trop « maigres »: elles ne doivent verser que « 15% des fonds à des projets écologiques et sociaux ». Il est cependant possible depuis le 1er octobre 2020 de faire un don vers des structures de l'économie sociale et solidaire depuis votre LDDS. Chaque banque doit avoir au moins 10 partenaires ESS.

Assurance vie et PER : 3 pistes pour sélectionner des placements verts dans votre contrat

Les livrets solidaires

Au-delà de l'épargne réglementée, certaines banques proposent des livrets d'épargne dont l'encours et/ou les intérêts peuvent être placés dans l'économie solidaire. Le choix des associations partenaires ou des projets financés revient à chacun des établissements bancaires. La Société Générale et la Banque Postale proposent de mettre en place une option d'intérêts solidaires sur certains de leurs livrets classiques.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Au-delà des livrets solidaires, il existe une autre catégorie : les livrets de partage. L'épargnant s'engage à reverser 25 à 100% de intérêts perçus à des associations humanitaires ou de l'économie solidaire par exemple.

Côté rémunération, ce n'est pas le Pérou. Ces livrets sont rémunérés entre 0,05% et 2% brut. « La fiscalité passe ensuite par là, avec un prélèvement libératoire de 30% appliqué aux intérêts conservés, et de 22,20% sur les intérêts versés aux associations. Votre générosité sera donc maigre, mais concrète », relate UFC-Que-Choisir.

L'épargne solidaire : où placer son argent à bon escient ?

Exemple concret :

Vous avez placé pendant un an 10 000 euros sur un livret solidaire rémunéré à 0,25% brut. Vous avez choisi de reverser 100% de vos intérêts à une association. Après l'impôt de 22,20% prélevé sur les intérêts versés, elle récupérera 19,45 euros .

À savoir : Si vous ne versez pas 100% des intérêts, les intérêts conservés sont en revanche imposés à 30%.

Voici une sélection des livrets solidaires et de partage disponibles.

BanqueLivretVersement minimumPlafond de versementPrinciales caractéristiquesTaux
Banque PopulaireLivret Codevair10 eurosAucunCe livret permet de financer des travaux de rénovation énergétiqueentre 0,15% et 0,65% selon les établissements
CIC et Crédit MutuelLivret d'épargne pour les autres10 eurosAucun50 à 100% des intérêts reversés aux 23 associations partenaires0,25%
Crédit CoopératifLivret Agir10 eurosAucun50% des intérêts peuvent être reversés à 30 structures au choix.0,60% jusqu'à 15 300 euros et 0,05% au-delà
Crédit Mutuel de BretagneLivret Solidaire30 euros22 950 eurosCe livret permet de donner de 25 à 100% des intérêts à 10 associations partenaires2%
Crédit Municipal de ParisLivret Paris partage50 euros50 000 euros25 à 100% des intérêts peuvent être offerts à 3 associations partenaires, mais aussi à financer les prêts sur gage du Crédit municipal de Paris0,70%
La NefLa Nef10 eurosAucunLes fonds servent à financer des projets ayant une plus-value sociale, écologique ou culturelle à travers les prêts0,05% jusqu'à 15 000 euros et 0,03% au delà
MacifLivret solidaire10 eurosAucunCe livret permet de reverser entre 25 et 100% des intérêts à une des 4 associations partenaires1% jusqu'à 2 000 euros d'épargne et 0,40% au-delà
MaifLivret épargne autrement10 eurosAucunCe livret permet de donner 25% de ses intérêts à quatre associations dans l'éducation. L'épargnant peut aussi donner 1% de ses versements0,90% jusqu'à 5 000 euros et 0,10% au-delà

Source : UFC QUE CHOISIR

Des dons qui profitent d'une réduction fiscale

Les sommes versées aux organismes permettent aux particuliers de bénéficier d'une réduction fiscale à hauteur de 66% du don voire de 75% si l'association œuvre pour les personnes en difficulté. Dans l'exemple présenté ci-dessus, l'épargnant profitera d'une baisse d'impôt de 12,83 euros pour une réduction de 66% et de 14,58 euros pour une réduction fiscale de 75%.

Impôt et dons : déclarer les sommes versées aux associations, aux pompiers...

Banque verte, éthique ou solidaire : comparatif des offres