La Banque de France vient de publier ses statistiques du mois de novembre sur les évolutions monétaires en France. L'encours des dépôts à vue continue de croître, alors que les comptes sur livrets accusent une décollecte.

En novembre, le taux de croissance des placements monétaires des résidents français (1) auprès des institutions financières monétaires a continué de grimper, avec une augmentation de 3,3% (+2,4% en octobre). Au total, ces placements atteignent près de 1.912 milliards d’euros d’encours, en regroupant les dépôts à vue, les dépôts à terme inférieur à deux ans et les comptes sur livrets.

L’encours des dépôts à vue (sur compte courant) s'élève à 649 milliards d’euros, et progresse de nouveau significativement en novembre (+7,1%, après +6,7% en octobre). Les dépôts à terme inférieur à deux ans croissent à un rythme également soutenu : +6,7% en novembre, soit 2,4 points de plus que le mois précédent, pour un encours qui s’établit à 157 milliards d’euros.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

A l'inverse, la décollecte des comptes sur livrets (2) se poursuit : leur encours perd encore 1% en novembre (contre -1,1% en octobre), et s’élève désormais à 619 milliards d’euros.

(1) Ménages, sociétés non financières, administrations publiques hors administration centrale, sociétés d’assurance, OPC non monétaires, entreprises d’investissement et organismes de titrisation.

(2) Ces comptes sur livrets englobent les livrets A, les livrets de développement durable, les comptes d’épargne logement, les livrets d’épargne populaire, les livrets jeunes et les livrets ordinaires.