Selon des chiffres fournis par la Caisse des dépôts, les ménages français ont placé en 2010 5,58 milliards d’euros sur le Livret A et le Livret de développement durable et ont perçu en retour 3,63 milliards d'euros d'intérêts. Au 31 décembre, l'encours total des deux livrets réglementés atteignaient 263,8 milliards d'euros.

2010 restera comme une année mitigée pour les livrets réglementés. Alternant, au fil des mois, les hauts et les bas, la collecte cumulée du Livret A et du LDD s’est finalement fixée à 5,58 milliards d’euros, auxquels viennent s’ajouter 3,63 milliards d’intérêts capitalisés. Au total, l’encours cumulé des deux livrets au 31 décembre 2010 a donc progressé de 7,8 milliards, à 263,8 milliards d’euros. C’est plus de deux fois moins qu’en 2009, où l’encours avait progressé de 17,88 milliards.

Plusieurs explications à ce repli. Tout d’abord, la collecte 2009 avait été particulièrement bonne, grâce à l’appel d’air créé par la généralisation de la distribution du Livret A à toutes les banques. Ensuite, avec une rémunération de 1,25% net jusqu’en juillet, puis de 1,75% depuis le 1er août, les livrets réglementés manquent encore d’attractivité. Enfin, le LDD a poursuivi son déclin. Même en incluant les intérêts capitalisés (970 millions d’euros), son encours a baissé de 1,25 milliard d’euros l’an passé, après un repli, déjà, de 1,31 milliard en 2009.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Cela pourrait toutefois changer en 2011. En effet, alors que les assureurs annoncent, tour à tour, des rendements 2010 décevants (autour de 3,50% en moyenne), le taux du Livret A remontera à 2% net au 1er février prochain.