La revalorisation automatique des bases cadastrales et l'augmentation du taux communal voté par les municipalités pourraient bien faire flamber votre taxe foncière en 2023. Un plafonnement de cette hausse à venir est à l'étude.

Chers propriétaires, préparez-vous : la taxe foncière pourrait subir une forte augmentation l'année prochaine. Selon Le Parisien, la revalorisation des bases cadastrales, recalculée chaque année en novembre selon l'inflation, a augmenté de 3,4% en 2022. Et cela pourrait être bien pire en 2023, jusqu'à atteindre 7%. Une situation qui pourra faire grimper la taxe foncière, la taxe d'habitation sur les résidences secondaires et la taxe d'enlèvement des ordures ménagères.

Mais c'est sans compter l'intervention du gouvernement qui pourrait plafonner cette revalorisation. En juin dernier, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, disait étudier cette option sans qu'aucun montant n'ait été arrêté à ce jour.

Vers un plafonnement de la revalorisation cadastrale ?

« Cette hausse aurait un impact important sur le pouvoir d'achat d'un très grand nombre de Français. Mais en même temps, les charges des collectivités locales vont augmenter, donc il n'est pas idiot que leurs recettes aussi. On pourrait imaginer une sorte de plafonnement de la taxe foncière à 3,5%. Ensuite, chaque collectivité locale, en fonction de ses besoins, serait libre d'augmenter son taux, comme c'est déjà le cas aujourd'hui », explique le député Jean-René Cazeneuve, qui pourrait déposer un amendement au projet de loi de finances qui doit être présenté lundi en conseil des ministres.

« En réalité, le gouvernement renvoie la responsabilité aux élus locaux. Si les élus décident d'augmenter sensiblement la taxe foncière, ce sera leur faute et les gens en voudront à leur maire. Le gouvernement a beau dos de vouloir plafonner la revalorisation des bases à 3,5%. C'est un trompe-l'œil ! », dénonce le maire d'une ville de 100 000 habitants.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Pour 2022, la taxe foncière a déjà flambé dans plusieurs grandes villes avec +16,6% à Marseille, +15,4% à Tours ou encore +12,6% à Strasbourg.