L'échéance a été repoussée au mardi 31 mai pour ceux qui déclarent encore au format papier. Certes. Mais les dates limites des déclarations en ligne n'ont pas bougé. Ce soir, il sera trop tard pour les départements numérotés de 1 à 19.

Bourg-en-Bresse, Château-Thierry, Moulins, Vichy, Digne-les-Bains, Forcalquier, Gap, Nice, Privas, Charleville-Mézières, Sedan, Foix, Troyes, Carcassonne, Rodez, Marseille, Caen, Auriallac, Angoulême, La Rochelle, Bourges, Tulle. Si vous habitez dans ces villes, agglomérations, ou à proximité, il est temps de vous pencher sur la déclaration annuelle. Pour l'ensemble des foyers fiscaux résidant dans les départements numérotés de 1 à 19, ainsi que pour les Français habitant à l'étranger, la date limite de déclaration en ligne est fixée à ce mardi 24 mai, avant minuit.

Dates limites 2022 - déclaration en ligne
DépartementsDate limite
1 à 19 et les foyers non-résidentsMardi 24 mai, 23h59
20 à 54Mardi 31 mai, 23h59
55 et au-delàMercredi 8 juin, 23h59

Source : DGFiP

Impôt sur le revenu : la date limite dans chaque département

Si vous déclarez hors délai, vous risquez une majoration de l'impôt dû : de 10% dans un premier temps, puis plus si vous ne réagissez pas malgré les relances ou mises en demeure du fisc.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 7 offres comparées

Vous n'êtes en revanche pas concerné par ces dates limites si vous êtes éligibles à la déclaration automatique : dans ce cas la DGFiP a dû vous prévenir que « vérifier, c'est déclarer », sans avoir à compléter le document. Mais attention aux pièges de la déclaration automatique : certaines charges ou certains revenus ne peuvent être préremplis par le fisc. A vous de vérifier.

Impôts : ces 10 cases que le fisc ne peut pas préremplir