Les clients de Boursorama Banque peuvent désormais investir, sans frais, dans les programmes de financement participatif (ou crowdfunding) immobilier de Homunity.

Boursorama Banque poursuit son travail de démocratisation des placements boursiers. En février dernier, la banque en ligne a lancé Boursomarkets, une plateforme de courtage sans frais et sans conditions, à destination notamment des jeunes investisseurs. Cette dernière s'enrichit d'une nouvelle classe d'actifs : le crowdfunding immobilier.

Depuis aujourd'hui 17 mai, les boursicoteurs peuvent investir dans les programmes de promotions immobilières sélectionnées par Homunity, conseiller en investissement participatif (CIP), présenté comme le leader français des plateformes du genre. Une manière pour les usagers de Boursomarkets de « diversifier leurs investissements en Bourse en plaçant une partie de leur épargne dans des projets immobiliers concrets, de courte durée (2 ans en moyenne), avec un rendement potentiel attractif », annonce un communiqué de la banque en ligne. L'offre est 100% en ligne, sans frais et accessible à partir de 1 000 euros d'investissement.

Le crowdfunding immobilier a le vent en poupe. Les différentes plateformes ont collecté plus d'un milliard d'euros en 2021. Un montant record, porté par un taux de rendement affiché dépassant les 9%, d'après les chiffres de Fundimmo. Attention toutefois : il s'agit d'un actif à risque. Pour les limiter, Boursorama recommande « de diversifier la part de son épargne dédiée au financement participatif immobilier sur plusieurs projets et promoteurs ».

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

La banque en ligne en profite pour annoncer une première en France. Tel que prévu par la Loi Pacte, ses clients pourront en effet loger leur investissement dans leur PEA-PME et bénéficier ainsi de la fiscalité avantageuse de cette enveloppe, puisque les plus-values sont exonérées d'impôt sur le revenu au bout de 5 ans de détention du plan. Une fonctionnalité qui sera ouverte, promet Boursorama, « dans les prochaines semaines ».

Bourse en ligne : quelle banque ou courtier choisir ?