Depuis la fin d’année 2013, les annonces de création de fonds éligibles au nouveau PEA-PME se succèdent. La « banque conseil en gestion de patrimoine » UFF suit le mouvement en lançant le fonds UFF Tremplin PME.

Dans le cadre du PEA-PME, créé officiellement le 1er janvier dernier, les particuliers peuvent investir soit en direct dans des titres émis par des PME et entreprises de taille intermédiaire (ETI) éligibles, soit dans des fonds, plus exactement des OPCVM (organismes de placement collectif en valeurs mobilières), remplissant certains critères.

Lire aussi : PEA-PME : comment choisir parmi les futurs placements éligibles ?

Plusieurs sociétés de gestion ont déjà annoncé la création de fonds spécialement pour le PEA-PME. L'Union financière de France (UFF) fait de même avec UFF Tremplin PME. Afin de disposer de son propre fonds éligible au PEA-PME, l’UFF s’appuie sur la Financière de l’Echiquier, qui assurera la gestion de UFF Tremplin PME. Cette société de gestion contrôle de longue date l'OPCVM Echiquier Junior, investi dans de « petites valeurs françaises de croissance », et a elle aussi annoncé dès la mi-octobre 2013 la création d'un OPCVM éligible au PEA-PME, Echiquier Entrepreneurs.

Éligible au PEA et à l’assurance-vie

Fonds d’actions européennes, UFF Tremplin PME est éligible au PEA-PME mais aussi au PEA et à l’assurance-vie, selon le communiqué diffusé mardi par la société de conseil en gestion de patrimoine. Afin de se conformer aux règles d’éligibilité du PEA-PME, ce nouveau fonds sera investi, selon l’UFF, à « 75% de son actif (soit 30 à 40 valeurs) dans les petites et moyennes entreprises européennes cotées ou non » représentant moins de 5.000 salariés et affichant un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 milliards d’euros annuel, ou un bilan inférieur à deux milliards. En parallèle, les 25% restant, non contraints par les critères d’éligibilité, seront investis « dans de grandes entreprises européennes ayant pour objet d’assurer notamment la liquidité du fonds ».

« Commercialisateur exclusif » du fonds, l’UFF annonce dans son communiqué des frais de gestion de 2,50%, des droits d’entrée de 4% et une durée minimum de placement recommandée de 5 ans. L’UFF met par ailleurs en avant dans son communiqué son antériorité sur le soutien aux PME, notamment par le biais d'un FCP (fonds commun de placement) « qui investit exclusivement dans les PME cotées, de taille importante et en phase de développement ». Via ses différents supports d’investissement, le directeur de l’offre financière de l’UFF José Fernandez se targue d’avoir soutenu « l’activité et le développement de plus de 600 PME françaises ».

Protégez votre compagnon grâce à notre comparateur d'assurances animaux

Pour rappel, créé officiellement au 1er janvier 2014, le PEA-PME n’est dans les faits pas encore disponible dans toutes les banques. Plusieurs établissements ont cependant d’ores et déjà communiqué à propos d'un système de pré-ouverture.