NYSE Euronext a annoncé mardi le lancement d'une consultation sur la place des PME en Bourse jusqu'en septembre, après les conclusions d'un rapport intermédiaire sur le sujet qui propose la création d'un marché dédié à la dimension européenne et piloté par l'opérateur boursier.

Le groupe boursier avait mis en place en février un comité d'orientation stratégique (COS) consacré aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux entreprises de taille intermédiaire (ETI), qui vient de remettre son rapport intermédiaire. Ce rapport vise à relancer l'idée d'une place boursière consacrée aux PME et ETI, dans un contexte où ces entreprises peinent à se financer, que ce soit en Bourse ou auprès des banques.

Bourse européenne des grosses PME

L'idée est de créer une Bourse exclusivement dédiée aux PME et ETI, dotée d'une dimension européenne qui permettra d'attirer plus d'entreprises, et d'un « leadership dédié », avec NYSE Euronext au cœur du projet. Les premiers pays concernés seraient logiquement la France, les Pays-Bas, la Belgique et le Portugal, autrement dit les marchés européens gérés par NYSE Euronext, indique le COS dans un communiqué.

La Bourse serait constituée des sociétés de moins d'un milliard de capitalisation c'est-à-dire cotées sur les compartiments B et C de NYSE Euronext et NYSE Alternext, le marché dédié aux PME. Le compartiment A, qui ne figurerait pas dans la structure, accueille les poids lourds de la cote parisienne.

Dans un communiqué publié mardi en fin de journée, Paris Europlace, association qui défend les intérêts de la place financière de Paris, a indiqué soutenir le projet. « Ce projet se caractérise par une dimension résolument européenne, la recherche d'une masse critique de cotation d'entreprises, et un modèle économique qui fasse converger les intérêts des investisseurs, des intermédiaires et des émetteurs », selon Paris Europlace. L'association fait d'ailleurs du financement des PME un des thèmes principaux des Rencontres financières internationales organisées mardi et mercredi à Paris.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Le rapport final du COS sera remis à l'opérateur boursier en septembre 2012, ce qui permet d'ici là à NYSE Euronext de lancer une phase de consultation. « NYSE Euronext poursuivra son analyse au regard du retour sur la consultation et du rapport final, après remise officielle de ce dernier en septembre 2012 », selon un communiqué. Ces premières conclusions sont publiées alors qu'un autre rapport, élaboré par Thierry Giami, président de l'Observatoire du financement des entreprises par le marché, et Gérard Rameix, médiateur du crédit, avait en février vivement critiqué la stratégie adoptée par NYSE Euronext sur le sujet. Ce rapport préconisait la création d'un marché dédié ou, en cas de refus de l'opérateur de la Bourse de Paris, une ouverture à la concurrence.