En matière d’applications mobiles, c’est le Crédit Agricole qui détient aujourd’hui le produit le plus utilisé, avec plus de 3 millions de téléchargements revendiqués. Il est suivi de près par la Caisse d’Epargne. Zoom sur le classement des applications bancaires réalisé par cBanque.

En 2014, six Français sur dix possèdent un smartphone et plus d’un tiers d’entre eux a déjà consulté son compte sur son mobile, selon une récente étude Deloitte. Logique, dans ces conditions que les applications bancaires sur smartphone se multiplient sur le Google Play Store (Android) et l’App Store (iOS). cBanque vous propose un tour d’horizon des forces en présence sur ce secteur appelé à devenir de plus en plus concurrentiel, avec un palmarès des applis les plus téléchargées. Un classement construit à partir de ceux fournis par les plateformes d’Apple et de Google et complété par les déclarations des quelques enseignes bancaires qui ont accepté de communiquer sur le sujet.

Trois millions de téléchargements pour le Crédit Agricole

Premier constat : les cinq premières applications dépassent largement la barre du million de téléchargements. Crédit Agricole, qui en revendique plus de 3 millions, et la Caisse d’Epargne trustent les deux premières places sur les deux principales plateformes. La Société Générale et La Banque Postale bataillent pour la troisième marche du podium, tandis que BNP Paribas se classe 5e.

Fortes de leurs clientèles plus massives, les banques traditionnelles restent ainsi nettement en tête des téléchargements à ce jour. La première banque en ligne, Boursorama, n’arrive en effet à pointer son appli qu’à la dixième position.

Jusqu'à 120 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Au-delà du nombre « brut » de téléchargements, le taux d’implication des clients est une donnée intéressante à relever, lorsque cela est possible... Parmi les enseignes ayant accepté de répondre aux questions de cBanque, Axa Banque estime à 46% le nombre de ses clients possédant son application (téléchargée près de 130.000 fois), ING Direct à 45%, Fortuneo à 40% et Monabanq à 32%. En revanche, malgré le fait qu’elle soit l’application la plus téléchargée, Crédit Agricole ne parvient à toucher que 15% de ses clients. A l’inverse, la filiale d’Axa Banque Soon a parié sur le numérique. Avec ses 48.000 téléchargements, elle parvient à capter l’ensemble de ses clients. Normal : son service bancaire est 100% sur mobile.

Le CIC, appli la mieux notée par les utilisateurs

Ces applications sont généralement appréciées des clients, comme en témoignent les notes laissées par les internautes. Que ce soit sur le Google Play Store ou sur l’App Store, elles sont relativement clémentes. Cette fois-ci, c’est le CIC qui se distingue, bien que 9e en nombre de téléchargements, avec une note de 4,05 sur 5 (1) pour 4.751 votants. Le Crédit Agricole obtient quant à lui une moyenne de 4 sur 5, ex-aequo avec Monabanq. Il faut cependant souligner que l’appli de Monabanq a à peine recueilli une centaine de votes, tandis que le Crédit Agricole en a près de 66.000. Il s’agit d’ailleurs de l’appli qui a le plus de votants. Crédit Mutuel et Crédit du Nord se classent au quatrième rang avec 3,85 sur 5. La Caisse d’Epargne, la Société Générale, BNP Paribas et Fortuneo, ex-aequo avec une moyenne de 3,75, se hissent sur la 6e marche. Soon et HSBC ferment ce classement, avec respectivement 3 et 2,75 sur 5.

Si les utilisateurs plébiscitent le CIC, une étude menée par MyPrivateBanking Research a couronné BNP Paribas, considérée comme la banque ayant la meilleure application, suivie par les banques étrangères DBS (Singapour) et UBS (Suisse). La Société Générale a quant à elle été élue meilleure application de « mobile banking au monde » dans la catégorie des applications « tout-en-un ». Il faut cependant noter que seulement trois banques françaises (BNP Paribas, Caisse d’Epargne et Société Générale) faisaient partie des banques analysées par l’étude.

(1) En combinant les notes des utilisateurs Android et iOs.