Altaprofits a publié ce mardi la 4ème édition de son baromètre de l'épargne en France et en régions. Le premier constat de cette étude : 78% des Français détiennent au moins un produit d'épargne, notamment pour faire face aux petits et gros imprévus.

84% des Français détiennent un produit d'épargne et 56% en ont même plusieurs. Pour 78% d'entre eux, il s'agit d'épargne réglementée (Livret A, LDDS), 32% possèdent une assurance vie ou un contrat de capitalisation, 13% un PEA et 9% un PER . C'est ce que révèle le dernier baromètre de l'épargne d'Alataprofits. Parmi eux, 72% alimentent leur épargne au minimum une fois tous les 6 mois et 42% une fois par mois. Des chiffres qui ne suprennent pas malgré la hausse des prix qui s'accélère toujours, pour atteindre en juin (selon les prévisions de l'Insee) + 5,4% sur un an.

Inflation à 5,2% : le calcul de l'Insee reflète-t-il vraiment l'augmentation du coût de la vie ?

Epargner pour pallier aux imprévus

Selon les résultats de cette étude, « constituer une épargne de précaution, pour faire face aux imprévus » est la motivation principale de près d'un Français sur deux (46% exactement). Panne de de voiture, remplacement de l'électroménager : 31% des Français placent de l'argent de côté pour les petits imprévus. Seulement 15% épargnent pour faire face à une situation exceptionnelle comme la perte d'un emploi ou l'arrivée d'un enfant.

Dans cette logique, les Français privilégient les placements sans risque (71%) même s'ils n'apportent qu'un rendement faible voire très faible. Seulement 5% optent pour des produits risqués en premier lieu, pour un rendement plus important.

Livret A, LEP, LDDS... Les nouveaux taux qui vous attendent suite à l'envolée de l'inflation à 5,2%

Économisez jusqu'à 70% sur votre assurance emprunteur

L'immobilier comme valeur refuge

45% des Français pensent que l'immobilier ainsi que l'assurance vie (26%) sont les meilleurs « remparts » contre l'inflation. Viennent ensuite l'or pour 19% d'entre eux et la bourse pour 9%. « Les livrets règlementés mais également l'assurance vie gardent leur préférence. Pour cette dernière, une place significative est faite aux unités de compte libellées en supports immobilier et actifs réels qui répondent mieux à un contexte inflationniste », explique Stellane Cohen, présidente d'Altaprofits.

Assurance vie : quelles unités de compte choisir pour battre l'inflation ?

Les habitants des Pays de la Loire sont ceux qui épargnent le plus et sur plus de supports

Dans son étude, Altaprofits met en lumière les régions dans lesquelles les Français épargnent le plus. Les habitants des Pays de la Loire (88%) sont les plus nombreux à épargner sur les livrets réglementés. Les Pays de la loire est aussi la région où les habitants choisissent de plus placer sur un contrat d'assurance vie ou de capitalisation (37%). 17% de ses habitants détiennent également un Plan Épargne Actions (PEA). Concernant le PER, les régions gagnantes sont le Grand Est et le Centre-Val de Loire, avec 13% de détenteurs dans ces deux régions.

PER (plan d'épargne retraite) : avantages, fiscalité et comparatif