Quelle part de la population détient-elle un LEP ? Quelle est sa place au palmarès de l'épargne des Français ? Pourquoi sa rémunération va-t-elle battre des records ? Voici quelques chiffres édifiants sur le Livret d'épargne populaire.

16,4% des Français détenaient un Livret d'épargne populaire fin 2021. Un chiffre particulièrement bas pour un produit d'épargne réglementée, donc exonéré d'impôts et garanti par l'Etat. A titre de comparaison, les adeptes du Livret A représentent 73,5% de la population, ceux du LLDS 35,9%. C'est d'autant plus étonnant que le LEP, avec un taux à 2%, est le livret réglementé le mieux rémunéré : au moins 0,5 point au-dessus du Livret A et même plus actuellement (+1,2 point), en raison de l'inflation. Les contraintes d'accès au LEP, fermé aux ménages les plus riches, expliquent en partie ce faible chiffre. Mais pas seulement.

Le LEP détenu par seulement un particulier sur huit

La récente publication de l'Insee sur la composition du patrimoine des ménages montre qu'il y a une douzaine d'année encore, en 2010, près d'un quart des Français (23,4% précisément) détenaient un LEP. Un pourcentage qui n'a cessé de baisser depuis, passant à 18,8% en 2015, 17,8% en 2018 et 16,4%, donc en 2021. Qu'est-ce qui s'est passé ? Le LEP a fait les frais de la baisse de sa rémunération, passée de 2,75% à 1% au cours de cette décennie, mais également de la banalisation du Livret A, distribué depuis le 1er janvier 2009 par toutes les banques, alors qu'il était auparavant une exclusivité de la Caisse d'Epargne, de La Poste et du Crédit Mutuel.

Sixième place au classement

Le LEP ne figure ainsi aujourd'hui qu'à la 6e place des produits d'épargne les plus détenus par les Français, derrière le Livret A et le LDDS, mais aussi l'assurance vie, le Plan épargne Logement (PEL) et les valeurs mobilières (actions, obligations, parts sociales, SCPI, etc.)

Combien de foyers français détiennent au moins un des placements suivants ?
Produits d'épargneEn 2018En 2021
1. Livret A (ou Livret Bleu au Crédit Mutuel)73%74%
2. Assurance vie39%41%
3. LDDS (ex LDD & Codevi)35%36%
4. Plan épargne logement (PEL)28%25%
5. Valeurs mobilières (actions, fonds, parts sociales, SCPI...)16%17%
6. Livret d'épargne populaire (LEP)19%16%
7. Epargne retraite (PER et anciens plans)14%15%
8. Epargne salariale14%14%
9. Compte épargne logement (CEL)14%13%
10. Livret jeune12%11%

Source : enquête « Histoire de vie et Patrimoine 2020-2021 » de l'Insee.
L'institut précise que la détention de Livret A peut être sous-estimée, à cause de certains livrets de très faible montant.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Une rémunération de 4,4% à venir ?

Le LEP pourrait toutefois retrouver une seconde jeunesse en 2022. Depuis le 1er février dernier, en effet, il affiche une rémunération nette de 2,20%, contre 1% auparavant. Elle devrait à nouveau doubler en août prochain pour atteindre 4,4%, du jamais vu depuis juillet 1999 ! Le LEP devrait donc profiter d'un effet taux, qui lui a déjà permis de collecter 1,5 milliard d'euros supplémentaires en février 2022, du jamais vu depuis fin 2003. Ce d'autant plus que le processus de vérification des revenus par la banque, obligatoire pour ouvrir et détenir un LEP, a été largement simplifié ces derniers mois.

LEP à 2,2% : avez-vous droit à ce super livret sans le savoir ?