Depuis le 1er février, le taux de rémunération du LEP est de 2,2%. Résultat, plus de 1,5 milliard d'euros y ont été déposés le mois dernier. Du jamais vu depuis près de 20 ans. Les encours s'élèvent à plus de 40 milliards d'euros au total.

La dernière fois, c'était en septembre 2020 alors que la crise sanitaire de la Covid reprenait de plus belle. En février 2022 donc, rebelote : le Livret d'épargne populaire, le LEP pour les intimes, est repassé au-dessus des 40 milliards d'euros d'encours, selon les données de la Banque de France. 40 422 000 000 d'euros très précisément. Un bond impressionnant de 5% sur un mois, soit plus de 1,5 milliard d'euros supplémentaires.

A titre de compraraison, en janvier dernier, la collecte nette (versements moins retraits) avait été de 500 millions d'euros environ. Encore mieux, il faut remonter à décembre 2007 (le mois de versement des intérêts !) pour trouver une collecte qui dépasse le milliard et à décembre 2003 pour un trouver un montant supérieur à ce mois de février 2022.

Un plafond de 7 700 euros

Enorme cette collecte de février donc, mais aussi compréhensible : depuis le 1er février, le taux de rémunération du LEP est de 2,2% contre 1% jusqu'ici. Il pourrait même passer à 3% en août en raison de l'inflation. Pour autant, difficile de savoir si le boom des versements est dû à une hausse des virements réalisés par les détenteurs de LEP ou si un nombre important d'ouverture a été recensé. Au total, 7 millions de Français détiennent un Livret d'épargne populaire alors que 15 millions de Français sont éligibles. Le fisc a d'ailleurs envoyé un courriel fin janvier aux près de 8 millions de bénéficiaires potentiels pour les informer de leur droit à ouvrir un LEP.

Créé en 1982, le Livret d'épargne populaire est plafonné à 7 700 euros, hors intérêts et accessible sous conditions de ressources. Il ne peut être ouvert qu'un seul LEP par contribuable ou deux LEP si le foyer fiscal est un couple marié (ou pacsé). Il n'est pas possible d'ouvrir un LEP à un de ses enfants.

LEP à 2,20% : dans quelles banques ouvrir facilement ce livret imbattable ?

Plafond de Revenu fiscal de référence pour détenir un LEP en 2022
Parts de quotient familialFrance métropolitaineMartinique, Guadeloupe, La RéunionGuyaneMayotte
Première part20 297 €24 018 €25 110 €37 663 €
Majoration pour la première demi-part supplémentaire+ 5 420 €+ 5 737 €+ 6 912 €+ 10 354 €
Majoration pour les demi-parts supplémentaires suivantes+ 5 420 €+ 5 420 €+ 8 118 €
Soit pour 2 parts fiscales (couple marié ou pacsé, personne isolée avec un enfant, personne seule avec 2 enfants)31 137 €35 175 €37 442 €56 105€
Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 7 offres comparées

Un effet taux qui dure 3 ou 4 mois

Le LEP n'est pas le seul produit d'épargne réglementé àfaire un carton. En février, le Livret A a battu le score établi en février 2021, avec une collecte de 2,86 milliards d'euros. Lui aussi a profité en ce début d'année du doublement de son taux d'intérêt à 1%. Dans le même temps, le LDDS a stagné avec un bénéfice de 540 millions d'euros seulement, malgré la hausse de sa rémunération.

« 'L'effet taux' perdure, en règle générale, entre 3 et 4 mois. L'inflation joue en faveur du Livret A, explique Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l'épargne. Les ménages, craignant de ne pas pouvoir faire face aux dépenses demain, mettent aujourd'hui de l'argent de côté. Si l'inflation perdure, ils pourraient puiser dans un second temps dans leur cagnotte. »

Livret A, LEP, bourse... Où placer son épargne pour contrer l'inflation ?