Depuis cet été, plusieurs banques ont abaissé la rémunération de leur Livret Jeune. Dernière en date, et pas des moindres, La Banque Postale.

Plafonné à 1 600 euros (hors capitalisation des intérêts), le Livret Jeune n’attire pas les foules. Depuis son pic à plus de 7,5 milliards d’euros d’encours début 2009, les dépôts sur les livrets d’épargne réglementée des 12-25 ans baissent année après année, pour atteindre 5,6 milliards d’euros à fin juin 2020, selon la Banque de France.

Un certain délaissement du Livret Jeune s’observe aussi du côté des banques ; un délaissement qui peut d'ailleurs alimenter la perte d’intérêt des épargnants. En effet, alors que les établissements bancaires sont en droit de proposer une rémunération dépassant le taux du Livret A, ils se montrent de moins en moins généreux. Par exemple, depuis fin 2020, la Société Générale et le Crédit Agricole ont fixé le taux de leur Livret Jeune au même niveau que celui du Livret A, à savoir 0,50%.

Les baisses de taux sont nombreuses cet été

Ces dernières semaines, cette tendance à la baisse semble s’accélérer. Depuis ce 16 août, le taux du Livret Jeune de la Banque Postale, baptisé Swing, est passé à 0,75%, contre 1% précédemment. Il y a 6 ans, ce même livret rapportait 2%. Tout comme La Banque Postale, Milleis (anciennement Barclays France), qui cible une clientèle patrimoniale, a également serré la vis. De 2,50% en vigueur depuis août 2014, le rendement de son livret spécial 12-25 ans est tombé à 1,50% le 1er août dernier. Chez LCL, la dernière correction est arrivée début juillet. Depuis, le Livret Jeune de l’ex-Crédit Lyonnais rapporte 0,75%, contre 1% précédemment.

Investissez dans les PME françaises - 3 plateformes comparées

Cette baisse s’inscrit dans un contexte général de diminution des rendements de l’épargne sans risque. Depuis 2012, le taux moyen des livrets bancaires (fiscalisés à la différence du Livret jeune) a été divisé par 20. Aujourd’hui, ils rapportent seulement 0,1% avant impôts en dehors des quelques périodes de taux boosté qui persistent. Toutefois, s’agissant du Livret Jeune qui demeure un produit d’appel, certaines banques maintiennent une politique de taux préférentiels, comme HSBC qui fixe sa rémunération à 2% ou comme certaines caisses de Banque Populaire qui servent encore jusqu’à 1,75%.

Trouver la meilleure banque pour les jeunes