Le taux moyen des livrets bancaires ordinaires a atteint en décembre 2015 un nouveau plus bas historique, selon les chiffres fournis par la Banque de France. A 0,58% brut en moyenne, il perd 2 points de base par rapport à novembre.

Un lent et inexorable déclin : les taux de rémunération des dépôts bancaires en France ont connu en décembre un nouveau mois de baisse. Un repli modéré (un petit point de base, de 0,40% en novembre à 0,39%), mais qui concerne tous les types de dépôts, à l’exception des livrets réglementés (Livret A, LDD, LEP, etc.), qui se maintiennent à 0,80% en moyenne.

Comme un symbole, le taux moyen des dépôts à terme de moins de deux ans passe sous les 1%, à 0,98% en décembre. Le rendement de cette catégorie de placement a presque été divisé par deux en un an. C’est aussi le cas des titres d’OPC monétaires : 0,18% fin 2015, contre 0,37% un an plus tôt. La pente a été un peu moins raide en 2015 pour les livrets ordinaires. A 0,58% en moyenne en décembre, ils n’ont toutefois jamais aussi peu rapporté, perdant 2 points de base sur un mois et 38 sur un an.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Le produit d’épargne star de 2015, le Plan épargne logement, n’est pas non plus à l’abri. Son taux moyen (anciens et nouveaux plans confondus) perd 5 points de base en un mois, à 2,78%. Sur l’ensemble de l’année passée, il a toutefois été remarquablement préservé, ne perdant que 6 points de base. Fin décembre, le différentiel entre le taux affiché par le PEL (2%) et son taux théorique en cas d’application stricte de sa formule de calcul (0,50%) était précisément de 1,50 point.