Plus vous gagnez, plus vous payez : c'est le principe de la progressivité de l'impôt sur le revenu. Les ménages sont ainsi répartis dans les 5 tranches du barème progressif. Y êtes-vous en bonne compagnie ?

Halte au quiproquo ! Les taux du barème de l'impôt sur le revenu, de 11%, 30%, 41% et 45%, ne sont pas les taux appliqués à l'ensemble de vos revenus. Un contribuable figurant dans la tranche supérieure, à 45%, ne verse pas précisément 45% de ses revenus au Trésor public. Le barème s'applique tel un « sandwich » en 5 tranches, grimpant progressivement selon le niveau de ressources : avec le barème 2023, qui va s'appliquer sur les revenus 2022, un célibataire aux hauts revenus va payer 0% sur 10 777 euros de revenus nets imposables, puis 11% jusqu'à 27 478 euros, 30% jusqu'à 78 570 euros, 41% jusqu'à 168 994 euros et 45% sur tout ce qui dépasse ce dernier seuil.

Barème 2023 pour l'impôt sur les revenus 2022
Tranche de revenu par part fiscaleTaux applicable pour la tranche
Jusqu'à 10 777 €0%
De 10 777 € à 27 478 €11%
De 27 478 € à 78 570 €30%
De 78 570 € à 168 994 €41%
Plus de 168 994 €45%

Barème revalorisé sur la base d'une inflation annuelle de 5,4%.
Barème provisoire, sous réserve d'adoption du projet de loi de finances pour 2023.

Impôt sur le revenu : combien payerez-vous en moins en 2023 grâce au nouveau barème ?

Il faut donc distinguer taux moyen et taux marginal d'imposition : cette année un célibataire déclarant 100 000 euros de salaire au fisc figure bien dans la tranche à 41% mais son taux moyen (et taux de prélèvement à la source) est de 22,6%. Cela signifie que 22,6% de son revenu net imposable (90 000 euros, après l'abattement de 10% pour frais professionnels) est ponctionné par le fisc : 22 622 euros d'impôt. Quid des 41% ? C'est son taux marginal d'imposition (TMI), le taux appliqué à la tranche supérieure de son « sandwich » de ressources.

Près de 1 foyer sur 2 dans la tranche à 11% !

La Direction générale des Finances publiques (DGFiP) dévoile dans ses abondantes statistiques comment se répartissent les près de 40 millions de foyers fiscaux que compte la France.

Nombre de foyers par taux marginal d'imposition
Taux marginal
de l'impôt sur le revenu
Nombre de foyersRépartition des foyers français
0%

13,1 millions

33%
11%

19,8 millions

49,7%
30%

6,4 millions

16%
41%

426 000

1,1%
45%

63 000

0,2%

Source : ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance - DGFiP
Statistiques de l'impôt 2021 portant sur les revenus 2020

Surprise : près de 50% des foyers figurent dans la tranche à 11% ! Étonnant puisque seuls 44% des foyers paient l'impôt sur le revenu... Quelques millions de foyers émargent donc dans cette tranche à 11% du barème, mais le jeu des crédits et réductions d'impôt, et de la décote amenuisant ou supprimant l'impôt des classes moyennes, sortent de nombreux foyers du panel d'assujettis. Enfin, le fisc ne prélève rien si l'impôt annuel ne dépasse pas la barre de 61 euros.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 8 offres comparées

A l'autre extrémité, 63 000 foyers, soit 0,2% des ménages, sont concernés par la tranche supérieure du barème de l'impôt, à 45%. Mais combien paient les Français figurant dans ces 5 tranches ?

Impôt moyen par tranche marginale d'imposition
Taux marginal
de l'impôt sur le revenu
Nombre de foyersMontant moyen par foyer
0%

13,1 millions

- 46 €
11%

19,8 millions

507 €
30%

6,4 millions

6 176 €
41%

426 000

34 953 €
45%

63 000

159 873 €

Source : ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance - DGFiP
Statistiques de l'impôt 2021 portant sur les revenus 2020

Impôt sur le revenu : combien paient les plus riches ?

Premier enseignement : par le jeu des crédits d'impôts, le montant des 33% de foyers émargeant dans la tranche à 0% est négatif. Cela signifie que le fisc leur verse en moyenne 46 euros par an au titre des crédits d'impôt sur le revenu. Et que les 6,4 millions de foyers (16%) dont le TMI est de 30% s'acquittent en moyenne de 6 176 euros d'impôt annuel.

Connaître son TMI, à quoi ça sert ?

Attention, le barème s'applique aux revenus « par part fiscale », donc après application du quotient familial en cas de couple ou enfants à charge. Ce qui complique évidemment la quête de votre TMI...

Plus d'infos : Quelles tranches s'appliquent à vos revenus ?

Sur votre espace personnel sur impots.gouv.fr, la DGFiP met en avant votre taux de prélèvement à la source, et non le taux marginal d'imposition (TMI). Ce TMI figure notamment sur le simulateur public de l'impôt sur le revenu, ou s'obtient avec la calculatrice d'impôt sur les placements de MoneyVox.

A quoi ça sert de connaître votre TMI ? Il est principalement utile pour les produits d'épargne et de défiscalisation. Car rogner une partie de vos revenus 2022 en défiscalisant va vous permettre de réduire la tranche supérieure de votre « sandwich fiscal ». Par exemple placer 1 000 euros sur un plan d'épargne retraite (PER) si vous avez un TMI de 41% vous permet d'économiser, fiscalement parlant, 410 euros, car vous limitez votre tranche de revenus imposée à 41%.

Le PER, un placement de riches ?