Trop tard ? Oui. Il est effectivement trop tard pour compléter et valider votre déclaration de revenus, quel que soit votre département. A une exception près : les foyers fiscaux qui déclarent aux impôts par le biais d'un expert-comptable, d'un avocat fiscaliste ou encore via un site dûment agrémenté ont un délai supplémentaire, jusqu'à ce mercredi 15 juin.

Dans les faits, cette ultime date limite ne concerne pas les contribuables mais bel et bien les professionnels qui remplissent la déclaration pour leurs clients. Il n'empêche. Indirectement, les foyers fiscaux qui délèguent le remplissage de leur déclaration de revenus à leur expert-comptable, avocat fiscaliste ou autre conseiller en gestion de patrimoine disposent d'un délai supplémentaire tant que ce professionnel peut se revendiquer « partenaire EDI » (échange de données informatisé) des impôts. Ces partenaires EDI transmettent directement vos informations à la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Comme l'a confirmé la DGFiP à MoneyVox, la date limite pour les déclarations validées via un partenaire EDI est fixée au mercredi 15 juin, inclus. Les foyers déléguant cette corvée annuelle à leur expert-comptable dispose donc d'un délai supplémentaire, puisque les dates limites s'échelonnaient du 24 mai au 8 juin pour l'ensemble des particuliers en fonction de leur département de résidence.

Déclarer en retard ? Sanction. Corriger en retard ? Un moindre mal

Vous avez oublié de déclarer et vous ne passez pas par un partenaire EDI ? Vous risquez une majoration de 10% de votre impôt sur le revenu (sauf en cas d'excuse justifiée).

En revanche, corriger en retard ne vous expose qu'à de minimes intérêts de retard. Du moins... minimes tant que vous corrigez rapidement puisque les intérêts s'accumulent chaque mois de retard. Comme le confirme l'entreprise spécialisée dans le droit fiscal et la gestion de patrimoine Fidroit, vous ne risquez pas de majoration mais uniquement ces intérêts de retard tant que vous avez validé dans les temps, ou si vous avez profité de la déclaration automatique. Par ailleurs les intérêts de retard ne portent que sur l'ajout de revenus oubliés dans la déclatation initiale : corriger pour réclamer une réduction oubliée ne vous « coûte » donc rien.

Impôts 2022 : comment faire si vous n'avez pas toutes les données pour déclarer ?

Ce que vous avez intérêt à corriger au plus vite sur votre déclaration