La baguette de pain, le litre de gazole, l’heure d’appel sur mobile, etc. Comment ont évolué, depuis le début du siècle, les prix de ces biens et services emblématiques ? Premier épisode de notre nouvelle série : le paquet de Marlboro, cigarette la plus consommée en France.

Septembre 2017 : Agnès Buzyn, alors ministre de la Santé, et Gérald Darmanin, encore ministre de l’Action et des Comptes publics, dévoilent les détails d’un nouveau plan anti-tabac. En tête de gondole, un objectif : le paquet de cigarettes à 10 euros d’ici 2020. 1er mars 2020 : objectif atteint ! Le paquet de Marlboro - la marque de cigarettes la plus vendue en France - atteint les 10 euros, à la faveur d’une hausse de son prix unitaire de 60 centimes d’euros. Et ce n’est pas fini : une nouvelle hausse de 40 centimes est encore prévue pour le mois de novembre.

Les fumeurs quotidiens - autour de 25% de la population adulte en 2018 - le savent bien : la présidence Macron est particulièrement sévère pour eux. Depuis l’élection du chef de l’Etat en 2017, la fiscalité sur le tabac a déjà augmenté à une dizaine de reprises. Les taxes, il faut le rappeler, représentent plus de 80% du prix d’un paquet de cigarettes, dont deux tiers vont dans les caisses de la Sécurité Sociale. Une manière de compenser le coût du tabagisme pour la collectivité, estimé en 2015 à 120 milliards d’euros par an.

Depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Elysée, le prix annuel moyen du paquet de Marlboro est ainsi passé de 7,05 euros en 2017 à 7,88 euros en 2018, et devrait atteindre 9,96 euros en 2020. Mais la hausse accélérée de la cigarette la plus populaire de France n’est pas nouvelle, comme le montrent les chiffres de la Direction générale des douanes et des droits indirects.

Le prix du paquet de Marlboro depuis 2000

Ainsi, en l’espace de 20 ans, le prix du paquet de Marlboro a été multiplié par 3, passant de 3,20 euros en 2000 à plus de 10 euros en 2020. Une hausse franche mais régulière, à l’exception de deux phases de nette accélération : depuis 2017, comme évoqué ; mais avant cela entre 2000 et 2004, où il est passé de 3,20 à 5 euros, sous l’impulsion notamment du ministre de la Santé du gouvernement Raffarin, Jean-François Mattéi.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Au final, la hausse du prix du paquet de Marlboro est sans équivalent. Elle est bien plus rapide, par exemple, que celle du SMIC horaire brut, passé en 20 ans de 6,41 euros à 10,03 euros. Au final, le temps de travail au salaire minimum nécessaire pour s'offrir un paquet de cigarettes n'a cessé d'augmenter au cours des 20 dernières années.

Evolution comparée du prix du paquet et du SMIC horaire brut depuis 2000

Une stratégie qui fonctionne

Car si la hausse des prix du tabac ne déclenche pas de manifestations, c’est parce que sa dangerosité ne fait plus aucun doute. Et que l’impact du prix sur la consommation est également très clair, comme le montre le graphique suivant, qui met en regard le prix annuel moyen du paquet de Marlboro avec l’évolution du volume annuel de ventes de cigarettes.

Le volume de cigarettes vendues

Alors que le prix moyen annuel du paquet de Marlboro passait de 7 à près de 9 euros entre 2017 et 2019, le nombre de cigarettes vendues diminuait ainsi de 44,2 à 37,8 milliards. Le résultat d’une baisse sensible du nombre de fumeurs quotidiens : 29,4% de la population adulte en 2016, contre 25,4% en 2018, selon les chiffres du « Baromètre santé » de Santé Publique France.