Inscription, radiation… Les mesures de Pôle emploi pour les chômeurs avec le confinement

Pôle emploi
© pixarno - stock.adobe.com

Comme l’ensemble des services publics, Pôle emploi continue à fonctionner durant cette période de confinement. Mais des dispositions particulières ont été prises pour les demandeurs d’emploi. Voici les réponses à 5 questions.

Les 905 agences sont-elles ouvertes ?

Non. Si elles étaient encore ouvertes la semaine dernière, seulement pour les situations d’urgence et uniquement sur rendez-vous, ce n'est plus le cas depuis lundi. Dans ce contexte, si un entretien avait été fixé pendant la période de confinement, ne vous rendez pas en agence. Un contact par téléphone ou mail pourra être proposé. Idem si un atelier ou une formation était prévu : il ne faut pas s’y rendre. Ces derniers peuvent être proposés à distance.

Pour toute interrogation, les conseillers sont joignables par téléphone au 3949 ou par mail. L’adresse du conseiller référent est disponible dans l’espace personnel des demandeurs d’emploi sur pole-emploi.fr dans la rubrique « Mes échanges avec Pôle emploi – Mes contacts en agence » ; mais aussi sur l’appli mobile « Mon espace », rubrique « Mon conseiller ».

Lire aussi : Quel service est (encore) ouvert au public malgré le confinement ?

Faut-il continuer à s’actualiser ?

« L’actualisation doit être réalisée tous les mois pour pouvoir rester inscrit et continuer, pour les personnes indemnisées, à percevoir leur allocation. Le demandeur d’emploi en cours d’indemnisation doit donc continuer à déclarer les revenus qu’il a perçus au cours du mois écoulé », précise Pôle emploi dans un article Questions/Réponses publié ce vendredi. L’actualisation se fait en ligne sur pole-emploi.fr, via l’appli « Mon espace » ou par téléphone au 3949. Elle s’effectue entre le 28 du mois en cours et le 15 du mois suivant.

Pôle emploi va-t-il poursuivre les contrôles ?

Non. Le contrôle de la recherche d’emploi est suspendu pendant toute la période de confinement. Résultat, aucun demandeur d’emploi ne sera radié ou sanctionné pendant cette période. Pour autant, Pôle emploi explique que « les demandeurs d’emploi doivent rester mobilisés pendant la période de confinement et ne pas hésiter à contacter leur conseiller. De nouvelles offres d’emploi sont d’ores et déjà disponibles, notamment dans des secteurs fortement en tension en raison de la crise sanitaire. »

Que se passe-t-il en cas de trop-perçu ?

Si un demandeur d’emploi a reçu plus d’allocations chômage que celles auxquelles il a droit, il ne se verra pas adresser de demande de remboursement tout de suite. Elle interviendra après la période de confinement. « En revanche, s’il fait l’objet d’une procédure de recouvrement en cours, les remboursements doivent se poursuivre », précise Pôle emploi ajoutant qu’au vu de la crise sanitaire, des aménagements sont possibles.

Quel impact pour les chômeurs en fin de droit ?

Au regard de la situation, le gouvernement a décidé de prolonger les droits à l’allocation d’aide de retour à l’emploi (ARE) et à l’allocation de solidarité spécifique (ASS) pour les chômeurs arrivant en fin de droit après le 1er mars. Une bonne nouvelle pour les 80 000 à 90 000 personnes qui arrivent en fin de droits d'ici le 31 mars, selon Les Echos. Le versement de ces aides sera prolongé jusqu’à la fin du confinement et ne viendra pas réduire les éventuels droits à venir.

Concernant l’ARE, la mesure s’applique à l’ensemble des demandeurs d’emploi qui reçoivent l’allocation chômage, qu’ils soient saisonniers ou intérimaires, et à ceux qui auraient éventuellement retravaillé durant la période d’indemnisation, et qui pourraient donc rallonger la durée de leur droit à l’allocation chômage. Le rechargement éventuel sera réalisé à l’issue de la période de confinement, explique Pôle emploi. Enfin, cette décision va aussi profiter « aux intermittents du spectacle pour qui cela se traduira par un report de la « date anniversaire » à la fin de la période de confinement », indique Pôle emploi.

Cet allongement pour les bénéficiaires de l’ARE et l’ASS est automatique et sera effectif pour les paiements intervenant à compter de début avril. Cependant, comme chaque mois, les demandeurs d’emploi devront s’actualiser.

Comment s’inscrire à Pôle emploi ?

L’inscription à Pôle emploi se fait en ligne, sur pole-emploi.fr ou par téléphone au 3949. « Néanmoins, pour une inscription en urgence, qui nécessite un rendez-vous de visu, et également pour le public n’ayant pas accès à un ordinateur ou ne parlant pas français, un agent est censé être présent dans chaque agence pour répondre à l’interphone. Si besoin, un rendez-vous pourra être effectué en respectant les gestes barrière », explique Pôle emploi, interrogé par Libération.

Partager cet article :

© MoneyVox / MB / Mars 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire