Bureau de Poste, CAF, impôts… Quel service est (encore) ouvert au public malgré le confinement ?

Une factrice face à un centre de tri

Les lieux non indispensables à la vie de la Nation sont fermés pour freiner la propagation du coronavirus. Ce n'est pas le cas des services publics. Mais sauf cas exceptionnels, il n'est pas recommandé de vous y rendre physiquement. Privilégiez les outils numériques ou le téléphone.

Le gouvernement a mis en place des mesures drastiques pour limiter la progression de l’épidémie de coronavirus. Du jamais vu en temps de paix. Tous les établissements qui ne sont pas indispensables à la vie de la Nation tels que les cinémas, bars ou discothèques sont fermés, précise l’arrêté du 15 mars. « ll en va de même des commerces à l'exception de ceux présentant un caractère indispensable comme les commerces alimentaires, pharmacies, banques, stations-services ou de distribution de la presse », souligne le texte. Mais qu'en est-il des services publics ? Et bien eux aussi sont ouverts, y compris les services de transport.

Sauf que pouvoir y accéder devient très compliqué (voire impossible, en théorie), surtout depuis mardi midi. Pendant 15 jours, au moins, les déplacements sont interdits, sauf dans certains cas, précisés par décret, et uniquement à condition d'être muni d'une attestation.

La liste des déplacements autorisés

  • Trajets entre le domicile et le ou les lieux d'exercice de l'activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d'être différés ;
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées par arrêté ;
  • Déplacements pour motif de santé ;
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance des personnes vulnérables ou pour la garde d'enfants ;
  • Déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

Lire aussi : Où pouvez-vous encore faire vos courses ?

« Il sera toujours possible de prendre des rendez-vous par mail pour les cas urgents, les communes vont aussi continuer à procéder aux actes d'Etat civil, avec bon sens et efficacité », nuance ce mardi dans les Echos, Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics.

A la mairie de Rennes, par exemple, l'accueil est maintenu du lundi au vendredi pour les formalités indispensables (déclarations de naissance et de décès), précise la ville, qui a activé un plan de continuité des services municipaux. Comme ailleurs, les missions essentielles sont prioritaires : collecte des déchets, services de transports en commun, assainissement des eaux usées, production et distribution d'eau potable, ou encore les réseaux d'énergie.

« J'invite les Français à n'utiliser les services publics que s'il s'agit de besoins essentiels dans leur vie quotidienne », demande Gérald Darmanin. Et pour les contacter, le mieux est d’utiliser « les services dématérialisés que nous avons beaucoup développés, nous pouvons continuer d'assumer beaucoup de missions, avec des agents qui télétravaillent massivement ».

Le versement des prestations de la CAF se poursuit

Dans ce contexte, les Caisses d’allocations familiales (CAF) ont adapté leurs accueils. Ceux-ci ne se feront plus que sur rendez-vous, et notamment par téléphone ou par visio-conférence. L’utilisation de l’espace personnel sur le site caf.fr est également recommandé pour les démarches habituelles. Sachez que les versements de toutes les prestations (Allocations familiales, prime d’activité, RSA, APL, complément de libre choix du mode de garde…) sont assurées comme d’habitude. « Durant cette période, les agents restent entièrement mobilisés », rappelle le site internet de la CAF.

Les accueils des services de la direction générale des finances publiques (DGFiP ) ne sont ouverts au public que sur demande de rendez-vous depuis votre espace particulier sur le site des impôts ou par téléphone (0809 401 401). « Vous pouvez effectuer l'essentiel de vos démarches et poser toutes vos questions dans votre espace particulier », précise le site de la DGFiP

Concernant la Caisse d’assurance maladie, « jusqu’à la levée des mesures de confinement, les points d’accueil physique seront fermés ». Elle prévient d’ailleurs que la réponse téléphonique pourra être très perturbée dans certains départements, avant de préciser : « Pour contacter les services de l’Assurance Maladie, il convient désormais de privilégier les services en ligne. Le canal à privilégier est le compte personnel sur ameli.fr et sur applications smartphone et tablette. »

Et mon bureau de Poste ?

Mardi, 20% des bureaux, soit 1 600 sur les 7 700 en France, étaient ouverts. Pour connaître la situation et les horaires d’ouvertures des bureaux de poste, rendez-vous sur le site dédié. Quant à la livraison du courrier et des colis, elle est toujours assurée.

Partager cet article :

© MoneyVox / MB / Mars 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 19 mars 2020 à 06h21 - #1Stunt38
  • Homme
  • 100 ans

Beaucoup critiquent le numérique ou la dematerialisation, mais mine de rien c'est grâce à ces outils que nous pouvons continuer à percevoir des revenus, à faire nos démarches à distance en toute sécurité. Ça prend tout son sens en cette periode de crise !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?11
Publié le 19 mars 2020 à 16h44 - #2orange

Bien dit 👍

Trouvez-vous ce commentaire utile ?11
Publié le 20 mars 2020 à 16h17 - #3Jacky91300
  • Homme
  • Massy 91300

En cette période, certes on voit l'importance du numérique. Mais , il y a toujours un Mais.
Cela met en évidence que cette importance peut devenir une évidence pour soulager les institutions publiques de leurs agents et des bureaux de proximité.
A voir la suite après la fin de ce confinement.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?11

Ajouter un commentaire